Montceau – Usine Aillot : démarrage à froid

Pas loin du poêle, près du bar, attablé autour d’un bon fromage de chèvre et d’un verre de rouge, le froid en est presque invisible. Vendredi dernier, pour l’ouverture du baraillot, l’atmosphère conviviale a très vite fait monter « le moteur » dans les tours.

Le lendemain toutefois, pour l’ouverture cette fois-ci de la galerie du camion et de ses spectacles-concerts, il a fallu quand même une bonne dose de courage pour affronter le froid ambiant. Que dire des acteurs et chanteurs de La mère en gueule sur scène ! Ils ont fait le spectacle, ils ont assuré. La lecture des souvenirs du commandant d’un navire négrier n’a pas laissé le public insensible. Un démarrage délicat dans le froid avant de monter en puissance et de lâcher les chevaux dans les chansons aux textes criants de vérité. Un bon coup d’antigel et le moteur a tourné rond. L’hiver au mois de mai, cherchez l’erreur.

J.B.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *