Montceau – Un petit déjeuner servi comme sur un plateau de Locatrans Génelardais

En février 2020, s’est tenu le dernier petit déjeuner des entreprises à l’Atelier du coin à Montceau-les-Mines avant que la covid ne vienne interrompre brutalement toute vie économique et sociale.

Il aura fallu attendre vingt mois, presque deux ans avant que les chefs d’entreprise sous l’égide de la ville de Montceau-les-Mines ne regoûtent au café chaud et croissants frais.

Autant dire que ce jeudi matin dès 8h, les locaux de Locatrans sur la zone Sainte Elisabeth au Bois du Verne, ont très vite connu une forte affluence pour le retour des petits déjeuners des entreprises. Se retrouver, se revoir, se saluer, ne sont pas des gestes anodins. C’est d’abord un plaisir mais ils marquent profondément ce besoin de rester au contact les uns les autres.

Madame le maire, Marie-Claude Jarrot, la première, n’a pas caché son bonheur de saluer à nouveau les forces vives de sa ville.

L’occasion aussi de mieux connaître cette société Locatrans Génelardais et son dépôt logistique installé dans les anciens locaux de la SIAP, un des quatre sites avec Torcy, Palinges et Longwy. D’apprendre aussi que la société a été créée en 2008 « avec trois chauffeurs à Perrecy-les-Forges » rappelle Christophe André, l’associé qui a rejoint en 2016 Cyril Gilot, le fondateur.

Locatrans Génelardais compte aujourd’hui 157 collaborateurs dont 129 chauffeurs. L’entreprise propose du transport national et international, des matières dangereuses, fait de la messagerie, du convoi exceptionnel, même du levage-manutention et de la logistique.

Sur une année, les camions parcourent 12 millions de kilomètres et consomment 2.5 millions de litres de gasoil, réalisent 186 000 transports, chargent 140 millions de tonnes de marchandise. Des chiffres qui donnent le tournis.

Pourtant, « notre grande difficulté aujourd’hui, est de recruter des chauffeurs » relate Christophe André. « Nous avons dix offres de transport pour sept camions ». Là aussi le boulot ne manque pas.

Jean Bernard

4 commentaires

  1. Madame La Maire

    et si vous invitiez à ces petits déjeuners les représentantsd e l’économie sociale et solidaire de montceau .Ce sont de gros employeurs et ils rencontrent les mêmes difficultés que les autres entreprise. Ils ont les mêmes obligations .Elles sont dynamiques ,assurent des services essentiels.Bien entendu elles ne sont pas soumises à la loi de l’actionnaire mais l’ARS ,le CD,ou la CAF ont aussi leurs exigences

  2. 140.000.000 tonnes par an ?
    2.692.307 tonnes par semaine ?
    20.870 tonnes par chauffeur/semaine ?
    J’ai bon ou pas ?
    Incroyable…

  3. Joséphine de Montceau

    A quoi sa sert ? La convivialité peut-être alors je propose à Mde là maire d’organiser également un petit déjeuner citoyen devant la mairie afin de discuter avec les forces vives de la population

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *