Montceau – Sylvie Golczyk, élue reine de la retraite chez MCD confection

« Quand je suis arrivée, nous étions onze, aujourd’hui nous sommes quarante-trois ». Sylvie Golczyk, quatre ans après, peut partir la tête haute et le sentiment du devoir bien fait. Ce vendredi à midi, la responsable de l’atelier MCD, rue de la Ferme à Montceau-les-Mines, s’en ira. Lundi matin, elle n’aura pas besoin de réveil, c’est la retraite qui a sonné. Sylvie Golczyk a eu 60 ans en avril.

Christian son mari, un ancien de Gerbe, à la retraite depuis cinq ans, va trouver du changement. Il en rigole. « Enfin, nous allons pouvoir profiter du camping-car, partir où bon nous semble », dit-il.

De sa retraite, Sylvie compte bien en profiter, peut-être accompagner Christian au golf, « j’ai déjà les chaussures » précise-t-elle. Son mari lui apprendra le swing ou simplement iront-ils à la pêche, marcher. « Faire de la couture et m’occuper de mes petites-filles » avance Sylvie.

Jeudi 28 avril 2022, c’était en quelque sorte jour de pré-retraite comme un avant-goût à la vraie entourée de tout le personnel de MCD. Pas une ne manquait à l’appel. Toutes ont voulu lui témoigner leur affection dans cet atelier de confection où seule la raison de travailler en équipe s’inscrit sur la partition. Car ici, dans cet ancien gymnase devenu presque une pièce de collection, on joue collectif ou on ne joue pas. C’est l’indication d’une belle marque de cohésion. « Sans vous, je n’existe pas. Je vais vous quitter avec beaucoup de regret » témoigne Sylvie.

Sylvie Golczyk a donc été élue reine de la retraite à 60 ans et ce n’est pas de la politique fiction. Sa carrière, elle l’a débutée chez Clayeux en 1979 mais quand la manufacture a fermé, elle a pris la direction du Creusot pour la magasin Aventures des Toiles. Au au chômage un temps, elle travaille ensuite à Webhelp et même chez un ophtalmologiste avant que Christian Mottey ne l’appelle chez MCD. « J’ai commencé dans le textile, je termine dans le textile ». La boucle est bouclée.

Lundi matin, l’atelier MCD va poursuivre son activité avec Karine, une ancienne de Gerbe. « Je suis là depuis le 11 avril pour prendre mes marques ». A Toulouse où elle a travaillé dans le textile, Karine cherchait un nouveau poste et l’atelier MCD s’est présenté à elle. « Je reviens dans ma région natale, je suis de Sanvignes ».

Lundi matin, à Ciry-le-Noble, les chaussures de golf seront prêtes, les clés sur le camping-car également. Le réveil ne va pas sonner. Sylvie et Christian auront désormais tout le temps de décider comment occuper leurs journées.

Jean Bernard

2 commentaires

  1. Vivement mon tour ! A ….. 65 Ans

  2. retraite a 66 ans je suis en pleine forme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.