Montceau – Projet Jardiland, c’est plus compliqué que pas facile

A l’entrée du parking de Jardiland à Montceau-les-Mines est affiché le permis de construire. Cette fois, c’est sûr, le projet appelé « jardiland » va enfin sortir de terre avec la construction de trois bâtiments qui doivent accueillir des enseignes comme Décathlon, Gémo, Centrakor et la FNAC. Une ouverture prévue même pour septembre 2019, donc déjà demain.

De plus, côté Jardiland, le vrai, la partie extérieure est entrain de faire place nette puisque la chaîne de végétaux et d’aménagement pour jardin a cédé cette partie à la société EIC transactions.

Un permis de construire d’un côté, le grand nettoyage de l’autre, tous les feux sont au vert ? C’est plus compliqué que pas facile. « Le projet n’avance pas vite » regrette Jean-Luc Muffat, directeur général de EIC transactions. « La conjoncture est difficile » ajoute-t-il.

C’est-à-dire ?

Sans dévoiler le motif des inquiétudes de Jean-Luc Muffat, ce dernier lâche néanmoins, « tout n’est pas finalisé, les enseignes n’ont toujours pas signé, c’est pourquoi il est difficile de communiquer ».

D’où la prudence de Guy Souvigny, adjoint à l’économie. « Tant que ce n’est pas signé… »

Jean Bernard

Pour mémoire

Montceau – Projet « Jardiland », quatre enseignes et une volte-face

4 commentaires

  1. A t on besoin d’un nouveau centre commercial ? A l’heure où on devrait s’occuper de sauver le centre ville, et les zones existantes (les alouettes par exemple) pourquoi rajouter encore de nouvelles enseignes ? Tout ça n’augmente pas le pouvoir d’achat des clients . Je ne comprends pas cette politique

  2. Tiens les travaux commencent alors que les enseignes non pas signer

  3. pour jean claude ,, quand on comprend rien c’est difficile , les travaux commencés concernent surtout du nettoyage du nettoyage , la prochaine fois lisez l’article 2 voir 3 fois pour comprendre

    • pour quoi tu comprend mieux toi, avec un permis de construire affiché cela veux bien dire début des travaux dans les semaines a venir , avec ton pauvre pseudo La Galoche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *