Montceau – Prévifrance, de 1848 à aujourd’hui

Ce jeudi, à Montceau-les-Mines, la soirée a été animée. D’un côté, Peugeot lançait la nouvelle 208, de l’autre, la mutuelle Prévifrance, rue Rouget de Lisle inaugurait ses locaux entièrement rénovés. Un espace particulièrement soigné pour accueillir la clientèle, notamment dans un hall de 200 m2, très aéré et sublimement agencé.

Quand on évoque Prévifrance, il faut obligatoirement parler de la GRM. Des deux entités ont fusionné voici deux ans. Mais la GRM à Montceau-les-Mines, c’est plus qu’une histoire, c’est aussi important que le passé minier. Le premier bureau, déjà rue de Lisles, date de 1848. Que de chemin parcouru, que d’événements traversés. Sauf que l’évolution du métier, ces nouvelles exigences, ont conduit GRM avec Jean-Pierre Emorine, alors directeur, à fusionner avec Prévifrance, une mutuelle  née à Toulouse.

Aujourd’hui, Préfifrance est le partenaire privilégié des particuliers et des entreprises. Chaque jour, c’est une centaine de clients qui franchit la porte de la mutuelle à Montceau-les-Mines. « Il est important pour nous de réaffirmer nos valeurs phares de proximité, de fiabilité et de professionnalisme » souligne Henry Mathon, directeur général.

Prévifrance n’a pas l’ancienneté de GRM (elle date de 1943) mais son expérience est suffisamment forte pour mettre en place une stratégie volontariste de croissance externe à travers déjà sept fusions réussies.

Montceau-les-Mines est en quelque sorte le siège régionale avec la Saône-et-Loire ( qui comprend les agences du Creusot, Digoin, Paray-le-Monial, Autun et Louhans) et regroupe aussi Lyon et Clermont-Ferrand  dont a la responsabilité Stéphanie Rossi.

A grand événement, grande soirée qui a vu la présence d’environ 150 personnes pour l’occasion. Il a même fallu installer un chapiteau sur le parking de l’église pour accueillir les invités. C’est ce qu’on appelle être prévoyant.

Jean Bernard

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.