Montceau – Premier salon photo, aujourd’hui Jean-Pierre Nicolini

Le premier Salon Photo de la Nature et de la Faune Sauvage se tiendra à Montceau-les-mines, les 15 et 16 juin 2019 aux Ateliers du jour. Ce salon propose à tous les amoureux de la nature, et aux habitants de la région, de découvrir sa beauté et sa diversité à travers le regard de photographes talentueux.
Une exposition variée et des conférences feront connaître au public à la fois des images superbes et le travail des passionnés de photo animalière et de nature dont elles sont le résultat.
Les photographes présents à Montceau-les-Mines ont été sélectionnés pour la qualité de leur travail. Ils sont expérimentés et ils ont souvent exposés, et certains ont reçu plusieurs prix.

Aujourd’hui nous vous présentons

Jean-Pierre Nicolini

Corse de sang et de naissance (Bastia septembre 1961), il se faufilait dès l’âge de 6 ans hors de la maison familiale pour aller pêcher des oursins dans le port, curieux de la vie sous-marine. Mais c’est à l’âge de 8 ans, en suivant le travail de son cousin plongeur, que son attirance pour la plongée s’est éveillée.
A 18 ans, quand vient le temps du service militaire, il décide de partir passer deux ans en Martinique. Là, il découvre réellement la plongée et participe activement à la vie du club de plongée militaire. Toutes les occasions sont désormais bonnes pour plonger encore et encore.
Ce sont ses premiers débuts en photo sous-marine avec un Nikonos 2 en 1981, très peu équipé mais enthousiaste.
En 1989, il passe avec succès son Brevet d’état et deviens moniteur, enseignant la plongée.
Cependant, par-dessus tout, la passion de l’image sous-marine est la plus forte. En témoigne son parcours :
Son travail a été plusieurs fois primé :
– Sept fois champion de France de photo sous-marine (2001, 2003, 2004, 2006, 2007, 2009 et 2011),
– Vice-champion du Monde (Marseille 2002).
Ce n’est pas l’attrait pour la compétition qui le motive, mais les échanges avec d’autres passionnés de l’image sous-marine.
Président de la Commission Audio-Visuelle Ile de France-Picardie (2005 à 2009). Depuis il a laissé la compétition pour se consacrer librement à ses prises de vues mais aussi en tant que formateur à l’enseignement de la photo sous-marine et responsable national compétition au sein de la Fédération Française d’Etude et des Sports Sous-Marins.
Sa satisfaction c’est de pouvoir partager ses images et de faire connaître ces fragiles habitants du monde sous-marin afin de mieux les protéger.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *