Montceau – Maurice, le retour du malade du covid qui ne veut pas servir de cobaye pour le vaccin

Maurice Dessolin n’est peut-être pas le plus connu des Montcelliens. Pourtant, fin avril dernier, à notre première rencontre dans son jardin rue Saint-Gengoux en plein premier confinement, il se morfondait dans cette torpeur ambiante du moment où chacun restait chez soi, cadenassé entre quatre murs dans l’espoir que ce foutu virus daigne nous foutre la paix.

Il n’avait pas encore 86 ans, il va les fêter le 28 janvier mais cette longue période d’abstinence avec ses enfants et petits-enfants lui pesait lourdement.

« Vous repasserez me voir » avait-il lancé. Le déconfinement est arrivé et Maurice, sans pousser le bouchon trop loin, a bien pris soin de respecter les geste barrières. Maurice, une personne à risque. « J’allais chercher mon pain, de temps en temps avec ma compagne on allait à Jardiland. Et toujours avec le masque ».

Fin octobre, il tousse. « Je me sentais fatigué » dit-il. « Alors j’ai pris ma voiture et je suis allé à Galuzot (Ndlr : à l’hôpital). Ils m’ont gardé et placé sous oxygène ». La covid, l’air de rien, s’invitait à sa table, lui le silicosé.

Lundi 4 janvier 2021, Maurice Dessolin est en pleine forme. Même s’il a perdu 9 kg, il est « beau comme un camion ». Dans une heure, il s’apprête à sortir, il accompagne sa compagne chez le kiné. Son regard plein de mélancolie en avril a laissé place à des yeux pétillants. A Noël, ses trois enfants sont venus le voir tour à tour. Sans le doute le meilleur vaccin pour regonfler le moral.

Récupérer ses guiboles pour bécher son jardin

« J’ai fais un mois à Galuzot puis ils m’ont envoyé à La Guiche et à Toulon-sur-Arroux en convalescence. Je peux dire que j’ai été très bien soigné. Ils m’ont sauvé la vie une deuxième fois », précise-t-il. Aujourd’hui, il est encore essoufflé mais ce qui l’inquiète le plus, c’est son jardin qu’il bichonne d’ordinaire. Pourra-t-il le bécher ?

Inquiets et même très inquiets, ses enfants l’ont été pendant sa maladie. « Je suis parti à l’hôpital mais allais-je revenir ? »  confie Maurice qui relance le sujet avec « ma compagne n’a pas été contaminée et je me demande comment ai-je pu l’être ? »

Maurice Dessolin devient de surcroit le candidat idéal _ d’ici trois mois au moins _ au vaccin anti-covid. « Moi, me faire vacciner, c’est non, c’est de l’eau de vaisselle qu’on nous injecte. Je ne veux pas être un cobaye et je n’aime pas qu’on me commande. Je ne me suis jamais fait vacciner contre la grippe. Quand je suis à la maison, je fais ce que je veux ».

Une tête de mule ce Maurice. « Le vaccin, je ne suis pas contre mais je veux connaître son efficacité » stipule-t-il avant de revenir sur sa préoccupation du moment, son jardin. « Je ne sais pas si je vais récupérer mes guiboles ».

Dans l’immédiat, « il a bon appétit » ajoute sa compagne. A bientôt 86 ans, Maurice Dessolin regorge de vitalité et l’entendre rire en apporte la preuve. Le vaccin, on ne reparlera… plus tard.

Jean Bernard

Montceau – Dans la famille confinement, je demande Maurice – L’infoRmateur de Bourgogne

22 commentaires :

  1. Ok,on peut considérer qu il faut respecter la volonté de chacun, mais alors pourquoi il fait confiance à ceux qu il l on soigne,Maurice aurait du aller jusque au bout de son raisonnement….en ayant le COVID et d avoir hospitalise ce monsieur a mis en danger des soignants….voila ce n est qu n avis, bon courage a Maurice .

  2. C’est étonnant ces personnes anti vaccins qui fanfaronnent dans les réseaux sociaux et articles mais qui courent à l’hôpital quand ils en ont besoin et là heureusement qu’il sait pas ce qu’on lui a injecté ou donné à manger . Chacun est libre de ses choix mais il faut rester cohérent.

  3. En complément, il serait intéressant de connaître le coût global de l hospitalisation et la convalescence de Maurice…..et de la comparer Fau coût de son éventuelle vaccination….Dans beaucoup de pays les soins sont payants ,les personnes se posent pas la question…Faudrait il faire payer les personnes qui dans l avenir refuse la vaccination..???… car bientôt il faudra montrer « pattes blanches » pour aller au restaurant, dans les avions etc …etc….

  4. en effet chacun est libre de penser ce qu’il veut et surtout ce qu’il peut. Mais je rejoins les commentaires précédents, il faut être cohérent dans sa démarche. Maurice ne sait pas plus ce qui se trouvait dans son traitement qu’il ne sait ce qui se trouve dans les vaccins…Par contre je me pose la question quant à l’intérêt d’un tel article dans cette période où l’on est censé se protéger et protéger nos proches.
    Excusez la brutalité de mon commentaire, mais que Maurice ait un avis que je considère comme stupide est une chose, qu’on en publie un article dans la presse en est une autre. Je trouve pour le coup que l’informateur de Bourgogne est bien maladroit.

  5. Pourquoi toutes ces critiques et même envers l informateur de Bourgogne. ..???
    Chacun est libre de se faire vacciner…moi c Non NON ET NON. ..je suis méfiante..et ne prends aucun risque…je voudrais bien savoir si les personnes qui critiquent vont aller se faire vacciner…je trouve qu’ on a eu vite fait de faire ce vaccin…a voir si il protège autant qu’ on le dit….alors vite vite un vaccin contre le cancer….ce serait bien…..

    • Vous prenez beaucoup de risque en étant pas vaccinée vu la propagation de ce virus, voyez Maurice, il est le premier à être étonné de l’avoir eu.
      Personnellement, après avoir beaucoup lu d’articles scientifiques n’émanant pas du monde complotiste, je me ferai vacciner dès que possible, ce qui me permettra environ un mois plus tard de voir plus souvent mes petits enfants avec un moindre risque.
      Pour les cancers, c’est totalement différent et plus compliqué, mais des espoirs arrivent aussi avec des thérapies géniques ou autres.

  6. Ce qui est STUPIDE c’est de tout mélanger….. hospitalisation et vaccination. Bon rétablissement monsieur

    • En bien madame si vous ne faites pas la différence entre une hospitalisation pour une maladie et une vaccination qui peut EVITER celle ci je pense que l on est pas près de s’en sortir de cette pandémie.Car le seul moyen à l heure actuelle c’est la vaccination, si vous préférez l hospitalisation c Esg votre choix….

  7. et oui Mme FRANCETTE BORDET, savourez le fait de vivre dans ce pays formidable qu’est la France: vous avez parfaitement le droit de refuser un vaccin, et si vous tombez malade, vous serez prise en charge au même titre que les personnes vaccinées: le personnel soignant, bien que débordé fera preuve des mêmes attentions envers vous, les frais de traitement vous seront intégralement remboursés par l’ensemble des citoyens (vaccinés ou non)…alors, elle n’est pas belle la vie ? A moins que la justice divine ne passe par là et n’en décide autrement.
    Pour votre information et pour compléter vos connaissances médicales, le cancer n’est pas un virus, ce qui rend la tâche un tantinet plus compliquée. Bien que, je vous le concède, le sida lui est un virus contre lequel nous n’avons malheureusement toujours pas de vaccin.
    Portez-vous bien…

  8. moi je me ferais vacciner dès que possible et on ne peut pas obliger les gens à le faire mais alors s’ils tombent malade ? ils seront bien content que les vaccinés paient pour eux alors pourquoi rembourser ceux qui ne veulent pas

  9. En France nous avons MAURICETTE première vaccinée…..et MAURICE…..le récalcitrant…….qui gagnera….???

  10. Jp…….. grand gagnant du nombre de commentaires !!!!!

  11. Bravo pour cet article, moi non plus je ne me ferai pas vacciner (j’ai 66ans), peut on appeler ça un vaccin, puisque ça n’en empêchera pas de prendre ce virus qui mute rapidement et d’être contagieux ; le jour où on me proposera un vaccin genre DTP, je reverrai peut être ma réponse. Quant à ceux qui proposent le paiement des soins si vous refusez le vaccin, allez plus loin dans votre raisonnement stupide, si vous fumez on ne vous soignera plus votre cancer du poumon !!!!
    Bonne année quand même !!

    • Comment peut-on être aussi réfractaire surtout à 66 ans.
      Le vaccin de la grippe n’empêche pas certains de l’attraper quand même.
      Oui c’est un vaccin contre un virus qui mute (plus de 30000 fois depuis sont apparition) et les mutations sont courante dans la famille des virus , celui de la grippe est mutant tous les ans et adapté chaque année.
      Si les Français restent réfractaire sans arriver à 60-65% de la population vaccinée , la France subira encore plusieurs confinements et les personnes qui subiront le virus seront encore nombreuses car on parle des décès qui sont effectivement la sanction suprême mais il ne faut pas oublier non plus ceux qui en réchappent mais qui conservent des séquelles après leur sortie de l’hôpital (problème de déplacement , d’audition , de gout , d’odorat , etc…) alors le vaccin n’est pas crée par le Président des français mais par des chercheurs internationaux .
      A votre âge vous avez comme moi , été vacciné pour plusieurs maladies car c’est et ce sera encore pour longtemps le seul remède ou la seule prévention.
      A bon entendeur , tous mes vœux et pensez aussi à votre entourage.

    • Pour votre information, le vaccin n’évite pas d’avoir une maladie mais permet une réaction immunitaire plus rapide et plus efficace.

    • Si j’ai bien compris, (détrompez moi ?) le vaccin ne protègerait pas totalement de l’infection, mais, comme celui de la grippe, limiterait la probabilité d’une évolution grave de la maladie.
      Pour ce qui est d’être contaminant, vaccinés ou non, nous resterions contaminants, le virus peut se déposer sur tout ce que nous touchons ou sur les habits, cheveux…. et nous allons le transporter, y compris dans les mucus.
      L’avantage de la vaccination, c’est qu’il ne pourrait pas pénétrer les cellules, donc se dupliquer et comme il aurait une durée d’infectiosité assez courte, s’il ne se multiplie pas….
      Nous pouvons jouer individuellement, mais il faut se rappeler que, par exemple, la poliomyélite aurait disparu suite à une vaccination massive.
      Si la façon dont agissent nos « élites » serait apparemment digne de figurer dans un épisode des Pieds Nickelés, nos voisins ne nous donnent ils pas l’exemple ?

    • Il y a du niveau la ! Vous savez ce qu’est un vaccin ?

      Ceci dit, pour les fumeurs, la question se poserait.

  12. Merci d etre de mon avis..en plus tout le monde ne pourras pas être vacciné..par exemple ceux qui ont déjà eu covid..et ceux qui ont des allergies…..et pour paiement comme vous dites…entre les fumeurs et alcooliques ( entre autre )..etc etc..si ils devaient faire payer tous les soins…pour ceux qui refusent certains soins…on a pas fini…merci encore

  13. La vaccination est le meilleur moyen de contrôler les épidémies et donc de vivre normalement.
    https://prescrire.org/Fr/3/31/57180/0/NewsDetails.aspx
    Les non vaccinés ne contamineront que les non vaccinés. (Logique aristotélicienne)
    Seules quelques rares exceptions de vaccinées ne seront pas protégées, comme pour TOUTES les maladies, il y a des exceptions. Pourquoi devrions-nous définir nos règles sur ces exceptions? C’est ainsi que les lois se sont accumulées de manière exagérées en France (il me semble qu’une large majorité de français peste face à cette accumulation). Ce n’est donc certainement pas la bonne méthode pour bien vivre en société.
    Le droit de ne pas se faire vacciner est un droit. La France repose sur la liberté d’acceptation ou non des soins, c’est ainsi pour le moment, qu’on le veuille ou non. En revanche, l’exprimer publiquement est autre chose et l’inciter encore une autre. Attention à être rigoureux dans ses propos.
    Je maintiens donc que la vaccination est en général une excellente thérapie qui a largement fait ses preuves, me réservant seulement le droit d’en peser les bénéfices/risques avec l’aide des professionnels de santé vaccin par vaccin.
    Il me semble encore un tout petit peu tôt pour se prononcer sur ce vaccin particulier, mais avec ce qui se passe dans le Monde, nous allons assez vite être fixés sur l’innocuité et l’efficacité de ce vaccin. (Certains pays sont encore épargnés par la corruption et nous donnerons des informations fiables) À suivre……

  14. Maurice a le droit de penser ce qu’il veut .
    Quand il est allé à l’hôpital il n’avait pas le choix le vaccin n’était pas disponible
    Tous mes vœux de santé pour cette année 2021
    Coco

  15. C’est fou ! On a quand même le droit de faire ce que l’on veux avec son corps, chacun fais son choix , on soigne les fumeurs qui chopent un cancer , les alcooliques, et il ne faudrait pas soigner une personne qui ne veux pas un vaccin , on va pas soigner une femme avec un cancer du sein qui n’a pas fais de Mamographie , allons dans votre logique , c’est du n’importe quoi ! Laissons le libre choix

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.