Montceau – Lycée Parriat, une rencontre exceptionnelle avec Elena Alfaro

Elena Alfaro, ce nom ne vous dit peut-être rien. En revanche, la dictature argentine entre 1976 et 1983 n’a échappé à l’histoire, celle qu’on ne peut oublier, celle qu’on doit, encore aujourd’hui, regarder en face sans baisser les yeux. C’est précisément ce que fait Elena Alfaro qui ce jeudi après-midi est venue rencontrer des lycéens de Parriat à Montceau-les-Mines.

Voilà presque 40 ans que Elena Alfaro a élu domicile en France. « La France m’a accueillie » dit-elle fièrement. Le pays des droits de l’homme _ si si on vous l’assure même si parfois ils sont bafoués par la connerie de certains _ lui a remis la Légion d’honneur. C’est une grande dame.

Elena Alfaro est une survivante du camp argentin d’El Vesubio. Elle a connu sept mois de détention alors qu’elle était enceinte. Une survivante de la dictature argentine, de ce camp ou elle a subi des sévices.

Elle témoigne, raconte. « C’est un travail de mémoire » dit-elle. C’est la première que Elena Alfaro intervient en Bourgogne. « Et vous savez pourquoi  je suis venue en France, j’ai goûté le pommard » s’amuse-t-elle à raconter.

Nous reviendrons  sur la visite de Elena Alfaro avec son accent espagnol si chatoyant.

Jean Bernard

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.