Montceau – L’hôpital est en grand danger selon le CODEF

Ils ne savent plus comment faire ni à qui s’adresser. Au CODEF, on ne baisse pas les bras pour autant alors le Collectif de défense des usagers des hôpitaux, lance un nouveau signal d’alarme, « ce n’est plus un cri mais un hurlement » signifie Jean-Pierre Meneghel dans les locaux du Syndicat des mineurs.

En un mot, « l’hôpital de Montceau est en danger » fait savoir Michel Prieur, président du CODEF bassin montcellien. « En cardiologie, le dépeçage continue. Madame Ungerer, directrice du GHT (groupement hospitalier du territoire) a détaché un cardiologue de Montceau sur Chalon-sur-Saône pour 40% de son temps ». Dans le service cardio à Jean Bouveri, il se dit que « l’avenir de la cardiologie est à Chalon ». Dans l’immédiat, Montceau dépanne Chalon.

Ces problèmes sont essentiellement liés au manque de personnel. « Il est très difficile de recruter des cardiologues, des anesthésistes, des oncologues, des infirmières à Montceau, à Chalon comme dans toute la France » note Michel Prieur. « Même l’hôpital de Chalon est obligé de déprogrammer des opérations non urgentes (comme la hanche par exemple) parce que trois salles de bloc ont été fermées » avance-t-il.

Il cite encore les problèmes aux urgences à Paray-le-Monial où ce sont les SMUR de Montceau et Creusot qui viennent pallier aux difficultés.

Le président du CODEF n’en démord pas, le CH de Montceau va « devenir un EHPAD XXL. « Tout ferme, tout se dégrade ».

Inquiétudes sur la cardiologie, inquiétudes naissantes aussi au service d’oncologie. « Il est passé de 16 à 10 lits et la cheffe du service va partir à la retraite en mars prochain ».

Michel Prieur fait savoir également que le bloc de chirurgie à Montceau (pour les petites interventions, une coloscopie entre autres), ouvert trois jours dans la semaine, « passe à deux jours mais il ne faut pas le dire ».

Le président énumère encore les fermetures de lits à l’hôpital de la Guiche, « elles sont toujours d’actualité » ou encore la disparition des cuisines à La Guiche, Toulon-sur-Arroux et à Mont-Saint-Vincent au profit d’une cuisine centrale à Autun. A Autun où les urgences de nuit sont sur la sellette.

Ailleurs, les élus réagissent, « ici à Montceau, il ne se passe rien » regrette Michel Prieur. « Si la population ne se réveille pas sur les questions relatives à la santé, on est cuits » s’emballe Jean-Pierre Meneghel. « Les événements auxquels nous assistons conduisent au même phénomène quand on veut fermer une usine » ajoute-t-il d’une voix qui témoigne sa grande inquiétude.

Même le départ de Christine Ungerer fin 2021 début 2022 ne semble pas mettre du baume au coeur aux représentants du CODEF. « Son remplaçant aura la même feuille de route » estime Michel Prieur, le moral dans les chaussettes.

Jean Bernard

8 commentaires

  1. Ce n est pas nouveau… Ca fait plus de 40 ans qu il est en danger.. En 40 ans de travail, j ai toujours entendu la même rengaine… suppression de lits, de matériel, de finances, de personnel.. Merci Mrs du gouvernement et de l Ars et Politiques montcelliens qui êtes censés défendre l hôpital public.. si c était vrai cela se saurait.. vous avez contribué et surtout laissez faire tous ceux qui souhaitent le voir disparaître

  2. Pauvre bassin minier ⚒…… Plus le droit a des soins de proximité une honte…… Les élus font quoi rien bravo Saint vallier et montceau les mines….. 🛑

  3. Perso je m’en fiche et vais au Creusot ou Paray.
    Quand on voit le service d’urgence en grève depuis plusieurs années et que c’est les citoyens qui en pâtissent (…).
    Le week-end dernier ma voisine s’y est rendue pour chute sur la tête. Elle a attendu plus de 3heures d’être prise en charge. (…) tout ça seulement pour de l’argent donné leurs 200euros de plus par mois et finu les grèves. Continuer tant que vous voulez, je ne serait jamais avec vous (…)

  4. Oui,l’hôpital de Montceau se meurt ,je dirai même plus ,il agonise .
    Tous les clignotants sont au rouge dans la salle de réanimation du pole
    santé du GHT.Pourrait on savoir combien de départs à la retraite seront
    remplacés en 2022 et les années suivantes lorsque l’on voie la moyenne d’age du personnel constaté à la dernière remise de médailles? .Au niveau politique local,il n’y a pas de meilleur aveugle que celui qui ne veut pas voir. Montceau meurt,et maintenant les attaques se font sur les hôpitaux de Autun ou l’on parle de fermer les urgences la nuit ainsi que l’hôpital de Paray le Monial avec des menaces de fermeture des urgences ,de la maternité et du service de cardiologie. Quand la parole ne suffit plus,il y a des élus qui prennent leurs responsabilités.Prenez exemple auprès de Monsieur Nesme ,Maire de Paray qui s’est mis en grève de la faim pour défendre le
    fonctionnement de l’hôpital de sa ville.Et bonne continuation au
    CODEF qui poursuit sa mission d’information auprès du public malgré le dénigrement constant subi par certains membres de l’ association

  5. Des difficultés à notre hôpital sûrement.
    Mais, moi aussi, je me suis retrouvée aux urgences, il y a une semaine avec un problème cardiaque, je dis haut et fort :
    Rien à dire sur ma prise en charge, examens, efficacité, écoute, gentillesse, tout pour me soignée et me rassurée.
    Pour l ‘attente : est ce que les gens peuvent comprendre qu’aux Urgences, il y a l’urgence. Quant au Sce cardio, je ne peux que remercier toute l’équipe.
    Alors, allez au Creusot, ou ailleurs si vous en avez le temps.

  6. l’hopital est peut etre dans le rouge ,mais le CODEF est pas mieux pour remonter ses troupes , maintenir son fond de commerce qui s’agrandit avec La Guiche , Toulon , mais rien de nouveau par contre il serait bien d’inciter les borné(e)s à la vaccination ,c’est son role aussi

  7. Personne ne vous suivra, camarade, car votre discours usé ne séduira pas plus qu’il n’a séduit par le passé. Arrêtez vos combats d’une autre époque, vos appels à la révolte et retournez vous sur votre parcours… Qu’avez-vous concrètement fait pour ceux que vous prétendez défendre ?

  8. Un fleuron avant! Comment en est on arrivé à une telle situation ! Mobilisation des élus pas assez conséquente et silence assourdissant du député Gauvain !!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *