Montceau – L’Europe chante, des liens se tissent

Concours Eurojeunes de l’Eurovision.

L’inno alla gioia, die Hymne an die Freude, hymn do radości, non la 9ème Symphonie, mais un bœuf musical non loin de la 9ème … écluse.

Euro Festiv’Music (EFM) en rythmes, en chants, en rires et en applaudissements malgré la pluie qui confine tout le monde sous le kiosque de la place de la mairie.

Ce samedi matin gris chagrin devient un samedi matin de feu et de joie, Français, Italiens, Allemands et Polonais se déchainent dans un bœuf musical qui attire le populaire qui fréquente le marché et les amateurs de ce type d’évènement passionnant.
Malgré les grains et la fraîcheur les spectateurs ravis ont su faire une ovation aux différentes musiques, à la tarentelle qui soulève les danseurs comme des plumes légères, aux saxos voluptueux, aux violons langoureux (et vice versa).
A chaque fois les morceaux se terminent sous force applaudissements.

150 jeunes sont arrivés vendredi soir pour cet évènement 2018 en provenance des 3 pays, 60 familles les accueillent. Certains jumelages n’ont pas donné lieu à cet échange, comme à Sanvignes, sans doute des circonstances particulières, et cela explique en partie que de 200 attendus ils ne soient que 150 à venir.
Mais pour autant Euro Festiv’Music (EFM) tient ses promesses. Le vendredi après-midi et le samedi s’est déroulé le concours. Remise des prix le dimanche soir.

Lors du bœuf musical, les jeunes ont laissé ainsi moult portraits d’eux dans un très grand nombre de mémoires de smartphones tendus vers le kiosque et son joyeux charivari.

Ten points, dix points, Dziesięć punktów, Dieci punti, Zehn Punkte, l’Europe de la jeunesse remporte le prix.

Gilles DESNOIX

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *