Montceau – Les voeux au personnel municipal : « Faire mieux avec moins »

Les voeux de la municipalité à son personnel, c’est chaque année le même rituel, même à Montceau-les-Mines. La grand-messe où il ne faut froisser aucune susceptibilité, flatter dans le sens du poil, dire tout l’amour qu’on porte aux agents, qu »ils sont formidables, extraordinaires, que sans eux, les élus ne sont rien, « qu’il n’y a pas de petits agents et de grands agents », « que vous êtes les véritables acteurs, que grâce à votre engagement nous pouvons faire de belles choses » rappellent tour à tour, dans leur jargon, William Dumont, directeur général des service, Marie-Oldile Rames, maire adjointe aux ressources humaines et à l’administration générale et Marie-Claude Jarrot, madame le maire.

Cette dernière toutefois l’annonce tout de go, « je vais jeter un  caillou ». Après les flatteries de circonstance, la réalité du moment, « c’est l’époque qui nous l’impose, nous devons faire plus et mieux avec moins de moyens. C’est l’innovation frugale » (l’innovation frugale est une démarche consistant à répondre à un besoin de la manière la plus simple et efficace possible en utilisant un minimum de moyens. Elle est souvent résumée par le fait de fournir des solutions de qualité à bas coût ou d’innover mieux avec moins). Dans la salle de l’Embarcadère, aucune réaction.

La montée en compétence du personnel

pour un service public plus performant.

« En 2019, nous devons aller encore plus vite, plus loin, vous avec nous et nous avec vous » assure ou rassure  Marie-Claude Jarrot.

2019, sera aussi l’année des remises en question pour les agents. « Toute modernisation s’accompagne de formation » souligne Marie-Odile Rames. « C’est gage d’une réussite commune. La montée en compétence est capitale pour un service public performant ».

En attendant, les tickets restaurant promis voici un an au personnel municipal, qui devait être mis en place courant 2018, ne le sont toujours pas. « La faute à un bug » selon l’adjointe aux ressources humaines.

Montceau-les-Mines, ville ambitieuse, audacieuse, solidaire, plus sûre, ville connectée, ville du XXIe siècle comme se plaisent à rappeler les élus, va connaître un coup d’accélérateur avec l’opération coeur de ville. « C’est l’attractivité de notre territoire » sur laquelle Marie-Claude Jarrot plaide à longueur de temps.

A condition de « faire des efforts pour faire mieux avec moins » insiste madame le maire, « de vivre les uns avec les autres, d’échanger, partager cette petite part d’humanité qui s’appelle service public ».

La pression est forte sur le personnel municipal. La voix et les notes de musique de Mélanie, qui travaille à l’Embarcadère, sont apaisantes. Un peu de douceur dans ce monde impitoyable, quel plaisir.

Jean Bernard

 

 

Un commentaire

  1. Je lu avec intérêt le discours de Mme Le Maire et je le trouve plein de bon sens et emprunt d’une vérité sincère.
    Nous reconnaissons tous que notre ville tourne bien et effectivement si elle est gérée dans son fonctionnement par l’équipe municipale elle est animée nettoyée rendue agréable à vivre par l’ensemble des Employés Municipaux et leurs investissements pour leur ville.
    Il est également courageux pour Mme Le Maire de parler sans langue de bois sur la situation réelle de la ville et de ces moyens sans entrer dans des polémiques sans fins à la recherche de responsabilités passées ou à venir.
    Donc bravo à la Municipalité et encore bravo à tout ces employés aux services de notre ville. Bonne année à tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *