Montceau – L’Embarcadère fait le plein pour Rock The Ballet

 

Sur scène la Compagnie Bad boys of dance.
Ces mauvais garçons sont sûrement des braves gars et des braves filles, mais surtout d’excellents danseurs, ils déploient une énergie du tonnerre, le public est aux anges, applaudit, en redemande. Ils sont 850 au moins à applaudir à s’émerveiller.

C’est dommage si vous n’êtes pas venus parce que franchement ça valait le déplacement, chorégraphies inventives, maîtrise parfaite des jeunes artistes qui dansent pour la beauté du geste mais aussi, on le sent, pour donner du plaisir eu public.
Ils ne dépareraient pas les célèbres Ballets du XXème siècle de Béjart ou la Carolyn Carlson Company.

L’inventivité du Pop Ballet tient à ce que la danse sait agglomérer plein de techniques différentes et leur donner à la fois la patine de la danse, mais aussi le panache de la performance chorégraphique.

L’invitation au plaisir sur le programme de la saison culturelle dit « Époustouflants, beaux, sexys, athlétiques et pleins d’humour, ces danseurs repoussent les limites de la danse et bousculent joyeusement les conventions, avec l’aisance des virtuoses! », pas mieux en 8 lettres « enchanté »

« Les décors ne sont pas de Roger Harth ni les costumes de Donald Cardwell », mais la mise en scène et la chorégraphie d’Adrienne Canterna, la conception de Rasta Thomas et Adrienne Canterna, les lumières d’Ashley Day et Lutin Tanner. Et les lumières sont un des éléments incontournables de la troupe

En un mot comme en cent, une bonne soirée avec un Embarcadère satisfait et plein.

Gilles DESNOIX

Un commentaire

  1. tout a fait d ‘ accord spectacle a revoir musique et chorégraphie de qualité BRAVO Merci pour les photos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *