•  

Montceau – Le voeu de l’opposition contre la suppression du BTS comptabilité à Parriat

Ce mercredi 13 janvier 2021 à partir de 16h30, aura lieu le conseil municipal de Montceau-les-Mines à l’Embarcadère (sans public mais visible sur Youtube de la page Facebook de la ville). Si la séance sera pour beaucoup consacrée au débat d’orientation budgétaire, les groupes MONTCEAU 2020 – LA GAUCHE UNIE et ENERGIES CITOYENNES MONTCEAU vont proposer un voeu au vote du conseil municipal concernant la suppression du BTS Comptabilité Gestion du Lycée Henri PARRIAT (lire-dessous).



CONSEIL MUNICIPAL – MERCREDI 13 JANVIER

VŒU : NON A LA FERMETURE DU BTS COMPTABILITE GESTION DU LYCEE HENRI PARRIAT !

L’ensemble des élus du conseil municipal de Montceau-les-Mines condamne la décision prise par le rectorat de fermer à la rentrée 2021, la section de BTS Comptabilité Gestion du lycée Henri Parriat.

Nous rappelons l’importance de cette section d’enseignement supérieur pour notre territoire qui connaît l’un des taux de chômage les plus importants de la région Bourgogne Franche Comté.

Nous sommes d’autant plus surpris de cette décision qu’à ce jour le BTS Comptabilité Gestion ne souffrait d’aucune difficulté de recrutement, qu’il donnait la possibilité à de nombreux jeunes du Bassin Minier de poursuivre localement leurs études supérieures et d’étudier dans une filière qui leur permettait de trouver un emploi.

Nous exprimons ce jour notre colère, sur le fond, comme sur la forme. Cette annonce, faite la veille des vacances d’hiver, sans concertation, ni avec la direction du lycée, ni avec les enseignants, ni bien évidement avec les élus locaux, nous surprend et nous indigne. Sur le fond, c’est un bassin de vie qui se trouve privé d’une formation importante dans une période particulièrement difficile économiquement et socialement.

Mme la rectrice, le conseil municipal de Montceau-les-Mines, réunit ce mercredi 13 janvier, vous demande de renoncer à cette fermeture, et de réinscrire le lycée Parriat dans la procédure parcoursup afin que les futurs bacheliers de notre bassin minier, puissent faire acte de candidature et s’inscrire à la rentrée 2021 dans cette filière.

Un commentaire

  1. A cette occasion, bien que n’ayant pas la même vision politique que la municipalité (je suis résolument de gauche), Je la soutiens mordicus.
    Pour avoir eu une formation comptable (niveau Bac+5), j’ai pu apprécier dans mon parcours professionnel d’indépendant ce qu’une telle formation autorise :
    Discussion d’égal à égal avec les banques pour un prêt en vue d’une constitution ou d’un rachat d’entreprise, analyse d’un bilan comptable et retraitement de celui-ci pour présenter un bilan financier. Maîtrise des soldes intermédiaires de gestion. Importance de l’EBE (Excédent brut d’exploitation).
    Ces notions sont essentielles pour soit aborder une carrière comptable, soit se mettre à son compte.
    Perso, j’aimerais que les sections comptables de l’éducation Nationale puissent s’ouvrir à tout public désirant s’intéresser à la gestion des entreprises.
    De même, il y a plus de 40 ans que je martèle à qui veut bien m’entendre qu’il est absolument indispensable que dans TOUTES les sections du Baccalauréat soit enseignée l’économie. Sur quels critères s’appuyer pour voter si on ne maîtrise pas les rudiments de celle-ci ?
    La beauté du candidat(e), sa tenue vestimentaire, ses slogans ?
    J’ajouterai que pour avoir scruté (regardé avec attention) les cours d’une de mes filles en licence de management hôtelier (niveau Bac+4) les cours de gestion qui lui étaient prodigués (donnés) me semblaient déjà bien trop légers.
    Nous avons besoin de formations de proximité. J’invite la municipalité à organiser une rencontre avec le rectorat. En dehors des politiques politiciennes, je suis certain que beaucoup de simples citoyens comme moi, de syndicalistes ou de militants politiques de base et d’associatifs pourront remplir les bus qu’elle aura affrétés afin de la soutenir.
    Il y va de notre avenir et de celui de nos enfants et petits enfants.
    A vous lire, Mme Jarrot ainsi que les maires des municipalités limitrophes.
    Cordialement,
    JBL

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *