Montceau – Le RCMB ouvre ses 110 ans par un hommage

Dépôts de gerbes, applaudissement à tout rompre, haie d’honneur comme à la fin d’un match, minute de silence, émotion qui prend à la gorge, c’est là le « geste » des amis qui se souviennent.

Quand on dit « Rugby » on ne parle pas de sport, on parle civilisation, art de vivre… culture, famille… et puis ballon ovale, cœur gros comme ça et bouclier.

A part ça on peut parler classement, poules, championnats… c’est de l’accessoire.

Une sorte de bande de druides envahit les terrains entre les poteaux dressés comme autant de Stonehenge dans toute l’ovalie nationale, ils forment cette grande famille des horions et des courbatures et de la troisième mi-temps sacramentelle, de l’éducation du respect et de l’entraide comme bréviaire.

En quelques mots simples, sincères, Frédéric François, le président du RCMB, au centre du terrain du stade Jean Bouveri, exalte les règles d’appartenance du club et la transcendance naturelle du collectif : « nous sommes réunis aujourd’hui afin de rendre hommage à Laurent, Jean Marc, Régis et aussi à tous les autres disparus qui ont fait partie du RCMB. Le RCMB est un club de terroir, familial et cet hommage nous tient à cœur ».

Chacun dans son moment de recueillement sent que ce sont des mots de vérité, pas un discours politique, il y a du rugby dans ces mots-là.

Plus tard devant le monument, où les gerbes portées par les équipes jeunes sont déposées, il a harangué tous les minots en maillot de l’équipe : « C’est grâce à eux, grâce aux anciens, si nous en sommes là aujourd’hui, ils plaquaient, gagnaient, marquaient des essais, « jouaient » avant nous et ont fait l’âme de ce club, rendons leur hommage. »

Les familles des disparus, des joueurs étaient là, en nombre, tous ont suivi au siège du club pour communier dans la ferveur d’une 3ème mi-temps sans match.

Et attention, fourbissez les crampons, on fête les 110 ans ce week-end, ça commence vendredi, qu’on se le dise !!!

Gilles DESNOIX

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *