Montceau – Le paléorama va plonger dans le noir du carbonifère

En mars 2020 à quelques jours du premier confinement, dans la grande halle des Ateliers du Jour à Montceau-les-Mines, de grands arbres prenaient racines. Des  arbres du carbonifère se dressaient au milieu de cette ancienne chaudronnerie de la mine. Des arbres encore qui ont participé à la formation des gisements de charbon de cette époque. C’est vieux, très vieux.

A la Physiophile, enfin le projet du paléorama prenait forme. Il restait encore à réinstaller aux ADJ les vitrines dans un espace muséographique permanent  (3000 pièces en stock) et faire de ce lieu un nouvel espace de mémoire avec sa forêt du carbonifère.

La covid a tout stoppé.

Aujourd’hui, il ne faut pas grand-chose pour que le paléorama prenne vie. « Il manque la végétalisation, les vitrines sont prêtes, reste à les aménager et le grand écran tactile est en place, il modélise en 3D le sous-sol de Blanzy à Roselay » observe Jean-Claude Motet, président de la Physiophile. Impressionnant.

Ce chantier du paléorama est l’objectif majeur de la société savante montcellienne. « Il devient urgent de l’achever » insiste le président au cours de l’assemblée générale.

Un point fait débat. De quelle couleur peindre les murs blancs de la halle au ADJ ? Pour Jean-Claude Motet, « il faut les peindre en noir pour faire ressortir les éclairages et la scénographie ». Logique. Mais ces dames souhaitent une couleur sombre mais pas trop non plus. Vaste débat ! La couleur charbon serait parfaitement adaptée…

Ceci dit, même avec la covid, la Physiophile n’est pas restée dans le noir. Elle a maintenu le nombre de ses adhérents (239) même si tous ne sont pas à jour de la cotisation et deux revues ont été publiées. A ce titre, Robert Chevrot lance un appel à ceux qui détiennent des documents. « Si vous en possédez sur votre quartier, par exemple, un texte, une photo, faites les nous passer. Nous avons besoin d’articles, même courts pour notre revue ».

Jean Bernard

Bienvenue… (physiophile.fr)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.