Ciné Caméra Club Montceau – Le retour de manivelle

Ils sont encore fringants comme Belmondo au mieux de sa forme. Certes, ils n’ont pas sa carrière mais partagent la même passion que l’As des As, le cinéma.

Au Ciné Caméra Club Montceau, après 18 mois de vie au ralenti _ ne demandez pas pourquoi ? _, les sourires sont de retour et l’envie de dooner un nouveau coup de manivelle, toujours intact.

Réunis autour du président Casimir Kielbasa au pôle associatif du Magny, le conseil d’administration et leurs amis sont à nouveau à pied d’oeuvre dans l’optique d’organiser le festival annuel qui est prévu le 16 novembre prochain à l’Embarcadère et fêter sur le tapis rouge, les 70 ans de l’association. Le visionnage des films qui seront présentés débutera le 27 septembre.

Quant au film _ commencé et toujours pas achevé _ sur les Gueules noires qui raconte la vie à Montceau-les-Mines dans les années 1975 à 1990, « nous espérons en voir la fin au cours de l’année 2022 » espère le président. Les cinéastes amateurs se donnent environ six mois. Sa sortie pourrait coïncider avec l’exposition à la médiathèque sur les quartiers montcelliens.

Les activités du club reprennent du service également, notamment, les séances de formations pour les membres à l’utilisation du drone, informatique sur l’utilisation des logiciels de montage.

Le Ciné Caméra Club Montceau, le cinéma, c’est sacré mais c’est avant tout une aventure entre copains avec toujours des idées à développer et à mettre en boîte comme réaliser un film autour de la locomotive à vapeur du Creusot ou encore, imaginer une carte postale vidéo de 90 secondes. Pas besoin d’être « timbrés » pour y réfléchir.

Jean Bernard

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.