Montceau – Le Carnot largue des amarres

Marie et Lucien avec Cédric Burtin.

Manque le tapis rouge. Seule la façade l’évoque. Samedi 30 mars 2019 elle s’éteindra définitivement. Le Carnot, ce phare des quais du canal du Centre et des moussaillons d’un jour ou pour toujours, ce pilier des forains du marché,  ce coin de rencontre des Montcelliens, tire sa révérence.

Ce jeudi soir, Alexia, Adrien, Lucien et Marie Voredini reçoivent. Un hôte de marque, Cédric Burtin lui-même, le chef étoilé de l’Amaryllis à Saint-Rémy et bientôt le nouveau propriétaire des lieux et, surtout, les amis, les copains _ amies et copines aussi _ pour un dernier verre d’une grande amitié qui dure depuis dix-sept ans.

« Pendant quarante-cinq ans (de carrière) nous avons filer droit et maintenant nous allons pouvoir tourner en rond » chuchote Marie Voredini avant de se faire happer par la foule. La soirée des adieux au Carnot.

Ce n’est qu’un au revoir.

J.B.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.