•  

Montceau – Le brevet d’animateur, un tremplin à l’animation

Aujourd’hui et pas seulement aujourd’hui, obtenir le BAFA (brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur), ne se trouve dans une pochette surprise. C’est non seulement une ouverture dans l’exaltation et l’effervescence mais surtout un engagement personnel au service de l’animation.

Alors avant de bénéficier de la bourse de la ville de Montceau-les-Mines, seize jeunes de 17 à 25 ans ont d’abord passé un entretien avec Christelle Roux-Amrane, adjointe au maire chargée des ressources humaines. Huit ont été retenus et  ce mercredi soir, à l’Espace jeunesse aux Ateliers du jour, ils ont ont signé la convention avec la ville. « Je vous considère dès à présent comme des collègues » assurait Pierre Monnet, animateur et qui a en charge des candidats au BAFA. Des paroles rassurantes.

C’est donc la cinquième session du BAFA qui est en route. Et fait particulier, la session précédente qui n’a pu aller au bout en raison du covid va se croiser avec la nouvelle. Ils vont se retrouver dès les vacances d’automne avec pour les derniers arrivés, le premier volet théorique du BAFA.

Ce BAFA, la ville de Montceau le finance en totalité pour ces huit jeunes avec l’aide de subventions, notamment de la CAF. C’est pas loin d’un billet de 1000 €.

Déjà, les huit nouveaux stagiaires ont l’assurance d’effectuer leur stage au sein du centre de loisirs ou de l’espace jeunesse de la mairie cet été. Et obtenir ainsi leur brevet.

J.B.

Les huit bénéficiaires de la bourse au BAFA : Hugues Djouweken (21 ans), Anaëlle Lacour (17 ans), Ilyess Mezzroua (17 ans), Jawhar El Haroui (17 ans), Rouslan Musaev (17 ans), Shaymae Benedddine (18 ans), Nazli Karasubasi (17 ans) et Clara Bouchet (17 ans)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *