Montceau – La journée de l’olympisme à Louis Aragon

2024 approche et les Jeux Olympiques de Paris par la même occasion. A Montceau-les-Mines, ville labelisée Terre de Jeux, la flamme des Jeux ne cesse de briller et illumine jusque dans les écoles, notamment Louis Aragon qui a joué le jeu pour la journée de l’olympisme.

Déjà, les enfants ont réalisé une immense fresque sous le préau de l’école qui met en avant les différentes disciplines olympiques. Une fresque réalisée grâce au graffeur Aphöne, Mathieu de son prénom, artiste plasticien et assistant d’éducation depuis septembre dernier au lycée Parriat. Il est originaire de Blanzy et, pour la petite histoire, a vécu douze ans à Auray dans le Morbihan où est venu s’installer Gilles, l’ancien patron du Vendôme. Une pure coïncidence. Le monde est petit…

Un après-midi durant, les enfants de Louis Aragon ont fait du sport, une forme de célébration à l’obtention du label Génération 2024 qui a valu les félicitations de Bernard Ponceblanc, président du comité départemental olympique de Saône-et-Loire. « Le comité va s’engager auprès de vous jusqu’en 2025 avec le prêt de matériel, l’organisation d’expositions et de conférences » explique-t-il à la directrice Raphaëlle Tissier et aux élus montcelliens.

Des écoliers qui bénéficient, outre de trois heures de sport par semaine, de vingt minutes supplémentaires par jour grâce aux interventions des éducateurs sportifs des associations locales. C’est tout l’intérêt du label Génération 2024.

J.B.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.