Montceau – La fête foraine aura bien lieu à moins que…

Organiser des animations l’été, pendant les vacances, est compliqué. Organiser un concert est compliqué. Organiser le moindre rassemblement est compliqué. Désormais, avec la pandémie du covid-19, tout est compliqué.

Alors mettre sur pied une fête foraine avec une centaine d’attractions, imaginez le casse-tête. Parce qu’il faut mettre en place un protocole sanitaire à cause du covid, parce qu’il faut penser autrement et, surtout, après tout le travail de préparation, quelques jours avant, le préfet peut décider de ne pas autoriser la tenue de la fête foraine comme il avait annulé le feu d’artifice du 13 juillet.

« C’est un hypothèse à prendre en compte, nous sommes soumis à la décision de l’Etat » indique madame le maire ce vendredi au cours de la réunion de préparation. « Notre rôle est notamment de rassurer la population qui viendra se divertir » ajoute-t-elle.

Cette année, l’organisation revient à Christophe Desloges, « monsieur placier ». Sa première fête foraine même s’il a appris auprès du maître, Michel Chandioux. Ce dernier a néanmoins été rappelé « en qualité de chargé de mission » précise Gérard Gronfier, premier adjoint. « Je suis là pour l’épauler » rappelle Michel Chandioux.

Donc cette fête foraine, ce traditionnel rendez-vous de la fin d’été, débutera le samedi 29 août pour s’achever le dimanche 6 septembre.

Quant au feu d’artifice, toujours prévu le dernier jour de la fête, « il est trop tôt pour affirmer qu’il aura lieu » préfère dire l’adjoint au maire.

Sinon, évidemment, crise sanitaire oblige, les visiteurs devront respecter un sens de circulation, porter le masque sur la place André Malraux, sur les manèges aussi, les forains désinfecter les zones contact et forcément, « éviter les attroupements » signale Pascale Merlin, du pôle santé à la ville.

Ce sera la fête mais autrement.

J.B.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *