Montceau – La diatribe de Laurent Selvez en direction de Marie-Claude Jarrot

Laurent Selvez avec toujours un oeil dans le rétroviseur si jamais Eric Commeau tentait un dépassement par la gauche, s’est montré particulièrement offensif et critique, jeudi soir à la salle des fêtes du Bois du Verne envers la politique menée par Marie-Claude Jarrot.

Encore que, explique-t-il, aux personnes (une quarantaine) venues dialoguer et échanger sur l’actualité du moment « même si sous les mandats précédents tout n’a pas été parfait », plus que la politique du maire actuel où il manque néanmoins « une réflexion de fond évidente », le conseiller municipal de l’opposition prétend, avant toute chose, que « Marie-Claude Jarrot m’affronte parce qu’elle ne me supporte pas ». D’ailleurs, précise-t-il, « le conseil municipal est devenu un grand théâtre ».

En sommes, madame le maire a sans doute de bonnes idées, de bons projets qu’elle porte seule sans concertation ou juste avec quelques-uns, sans jamais en informer et associer l’opposition. Tout est dans le secret, notamment le projet Jardiland « ou mal ficelé comme le regroupement des écoles au Bois du Verne » indique Laurent Selvez.

Plus que les idées, c’est le style que Laurent Selvez veut changer

Pour l’opposant numéro un, Marie-Claude Jarrot est la reine des effets d’annonces, sans fil conducteur, « c’est ce que nous voulons changer car ce n’est même pas un problème d’étiquette politique ».

Un maire qui joue personnel, qui décide de tout faire faire à ses services, se met en marge de la communauté urbaine, décide d’une maison de santé pluridisciplinaire avant même de recruter des médecins, « nous sommes loin des 24 praticiens escomptés » rappelle Laurent Selvez et affirme que la baisse de popularité de Marie-Claude Jarrot a débuté avec la situation de l’hôpital, les belles promesses y compris celles du député Raphaël Gauvain notamment de rencontrer le Premier ministre, sans oublier le manque de dynamisme du centre-ville, une incompréhension sur les deux projets de cinéma, l’insécurité ambiante et une situation qui se dégrade « parce que madame le maire pense avoir un contact direct avec les jeunes mais ça ne marche pas… En clair et sans décodeur, rien ne va à Montceau-les-Mines.

D’où l’idée de ces rencontres avec les citoyens (c’était la quatrième depuis le début de l’année) « pour définir les priorités des Montcelliens et qu’ils puissent s’y retrouver » rappelle Laurent Selvez. Toutefois, ce jeudi soir, il a d’abord ciblé Eric Commeau (lire par ailleurs) et Marie-Claude Jarrot. Il lui faudra bien regarder dans les rétroviseurs car arrive aussi au loin Lilian Noirot. Et pas que lui…

Jean Bernard

 

2 commentaires

  1. Monsieur SELVEZ a la mémoire courte il a été a la MAIRIE le ps n’arien fait pour l’hôpital
    et le reste,monsieur il faut vous taire,vous avez été la ruine de MONTCEAU.

  2. Mr selvez les montcellien( nes) ne veulent plus de vous .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *