Montceau Job’s Sport : l’affaire est lancée

Un public nombreux composé de représentants d’entreprises, d’associations, des services municipaux, de partenaires divers.
Mme le maire et L’Agence pour l’éducation par le sport (APPELS) recevaient tout ce monde pour passer à la phase élaboration du projet Montceau Job’s Sport tel qu’il est sorti du premier espace de concertation du 19 octobre dernier.

« Je remercie les entreprises qui disent banco, on y va, on embauche ces jeunes » s’enthousiasme Mme le maire dans sa présentation du dispositif. Elle rappelle que pour elle la « commune est la première cohésion et qu’elle ne peut se désintéresser des jeunes qui sont sous le « radar » de l’intégration économique. »

L’APELS est mandatée par la ville pour mener deux types d’actions : Déclic sportifs (entreprises CFA de jeunes sportifs adhérents des clubs), Montceau Job’s Sport pour les jeunes sans emploi et éloignés du système.

Ce deuxièmespace de concertation avait pour but de mettre en place les ateliers et les cellules de travail afin de lancer et faire fonctionner le dispositif : détection jeunes, formation, accompagnement suivi, détection des atterrissages (accès à l’emploi), évènementiel.
Il s’agit de sélectionner 15 à 20 jeunes pour des sessions de 6 mois de formation, de réintégration dans le monde actif, par la pratique d’un sport, l’acquisition de compétences spécifiques et la mise en relation avec les futurs employeurs. Il s’agit, nous dit-on, de sas de remobilisation et de formation. Pour l’instant les dispositifs mis en place dans d’autres villes donnent 68% de réussite.

Les résultats du travail des cellules mises en place permettront de lancer la détection des jeunes, la mise en contact avec les futurs employeurs intéressés. Il est question de la création d’un label Montceau Job’s Sport permettant de valoriser les dossiers des jeunes passés par le dispositif.

Gilles DESNOIX

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.