Montceau – Jardin du temps libre, déjà un an

C’était hier. C’est encore tout frais comme les légumes cueillis tôt le matin avec des perles de rosée sur le dessus des feuilles.

Au Bois du Verne à Montceau-les-Mines, l’association Jardin du temps libre a un an, enfin pas vraiment mais mardi soir, le bureau subissait son baptême du feu de sa première assemblée générale.

Une assemblée parfaitement gérée par le président Philippe Brugnaud, la trésorière, Mélodie Venturi et la secrétaire, Michelle Gauthier. Les jardiniers ont cette méthode de travail qu’assurément d’autres _ associations _ n’ont pas.

Mais cultiver un jardin, au pied des tours de l’OPAC au Bois du Verne, quand « c’est une année de 13 lunes, avec sécheresse et canicule » souligne le président, « c’est très difficile ».

En 2019, « la priorité, c’est le jardin, qu’il retrouve ses couleurs » annonce-t-il. Voilà les jardiniers prévenus eux à qui l’association fait une fleur pour la cotisation (36 m2 pour 26 € à l’année, 18 m2 pour 17 € et 9 m2 pour 13 €, s’ajoute 5 € de caution pour la clé du jardin). A ce prix vous avez le droit à la parcelle, l’adhésion à la régie de quartier et l’eau pour arroser. L’association prend à sa charge l’assurance.

Seize parcelles, seize jardiniers mais aussi une parcelle pour les écoles du BDV, Satie et Jules Verne. L’association aimerait travailler encore davantage avec ces écoles, c’est sans doute une question d’organisation. Des jeunes élèves qui pourraient s’occuper aussi du fleurissement des extérieurs au jardin. « Si nous voulons la 4e fleur pour la ville, nous ne devons rien laisser au hasard »  avance Philippe Brugnaud.

L’association Jardin du temps libre a beaucoup oeuvré en 2018 dans les échanges avec autrui. Elle continuera pour favoriser les valeurs du jardinage. Semer, récolter, entretenir, voilà une belle culture.

J.B.

Jardin du temps libre l’été dernier au BDV.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *