Montceau – Important feu de détritus sur l’air de passage des gens du voyage

Etant donné la quantité de détritus, de pneus et même de bouteilles de gaz entassée sur 500 m2, les sapeurs-pompiers vont probablement y passer des heures avant de circonscrire l’incendie qui s’est déclenché un peu avant 20 heures ce vendredi.

C’est sur l’air des gens du voyage, route de Nancy, un site inoccupé depuis plusieurs semaines en raison de travaux, que le feu s’est déclaré dans cette « décharge » à ciel ouvert.

Le panache de fumée noire essentiellement se voyait à des kilomètres à la ronde.

Les sapeurs-pompiers de Montceau et de Perrecy-les-Forges sont intervenus avec trois camion et mis en action deux lances dont l’une contenant un produit moussant pour ralentir le feu.

Difficulté rencontrée par les soldats du feu, les ronces à hauteur d’homme et la quantité invraisemblable de déchets verts et de déchets tout simplement.

Les pompiers espéraient au bout d’une heure contourner le feu en passant par les installations du stand de tir et attendaient également une pelleteuse.

Dimanche dernier, déjà, un bloc sanitaire avait été incendié, la camp était déjà vide de ses occupants.

La police nationale et la police municipale se sont rendus sur les lieux. Il va s’agir désormais de déterminer l’origine de ce feu pour le moins étrange.

On doute que ce soit un mégot de cigarette.

Jean Bernard

 

Un commentaire

  1. Par définition, les « gens du voyage » voyagent !
    On peut supposer qu’au moins la même proportion d’entre eux se foutent totalement des déchets qu’ils laissent derrière eux, au même titre que certains locaux des environs de Montceau s’en foutent également totalement, au point de les déposer n’importe où …
    Sinon,je n’ai pas réussi à retrouver sur ARTE un film anglais, diffusé récemment, qui permet de mieux comprendre la mentalité et le mode d’action de ces gens-là …
    (Mais ce n’est qu’un film, donc une fiction … mais à mon avis bien documenté !)
    Je ne me souviens plus du titre, mais la morale (exprimée par « les voyageurs ») est particulière : En gros, « On survit, on fait ce qu’on sait faire( voler, cambrioler, etc.), et vos lois ne nous concernent pas ! » …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *