Montceau – Ils ont regagné l’aire rue de Nancy

Sans bruit, les gens du voyage sédentarisés qui depuis cet été avaient trouvé refuge derrière le stade au Magny, ont regagné l’aire de la rue de Nancy. Un lieu qui avait été saccagé et évacué où les travaux de rénovation financés par la communauté urbaine Creusot-Montceau a donné lieu à quelques échanges aigres-doux entre le château de la Verrerie et l’exécutif montcellien.

Depuis jeudi dernier, trois familles ont donc réintégré l’aire de Nancy avec satisfaction, « c’est toujours mieux qu’au Magny » mais sans un enthousiasme démesuré. Certes, les sanitaires ont été changés « mais comment voulez-vous prendre une douche, l’eau est à peine tiède » peste un des occupants du camp.

Evidemment, ce n’est pas un camp de vacances trois étoiles, ‘ils ont fait le stricte minimum, on pouvait s’attendre à mieux que ça », disent-ils. « Ils auraient pu au moins enlever les tas de détritus là-bas au fond, c’est sale, c’est honteux ».

Par semaine, pour un emplacement avec l’électricité, le tarif est de 38 €, il faut ajouter la consommation d’eau.

Trois familles pour l’heure, « mais d’autres vont revenir ». Hier soir, sur l’aire de Nancy, c’était canettes rôties au feu de bois au menu.

Ils sont de retour au BDV.

Jean Bernard

Un commentaire

  1. gens du voyage sédentarisés ,ah j’aime…
    « ce n’est pas un camp de vacances trois étoiles, »
    « Ils auraient pu au moins enlever les tas de détritus là-bas au fond, c’est sale, c’est honteux ». »
    qui les avaient mis les gilets jaunes ,les montcelliens…?
    il y a un camp tout prêt entre Montceau et le Creusot ,qui a coûté une fortune aux contribuables de la CUCM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *