Montceau – Ils ont 13 ans et à un heure du matin, ils brûlent des containers

Se balader dans les rues de Montceau-les-Mines à un heure du matin ce jeudi 11 novembre 2021, en voilà une bonne idée, surtout quand on a 13 ans.

Que faisaient ces deux jeunes rue de Bourbon-Lancy à la Lande à proximité de l’école Rostand-Schumann en pleine nuit par un froid de canard ? Il s’amusaient à mettre le feu dans deux containers.

N’auraient-ils pas dû être chez leurs parents et couchés ?

Au moment où ces deux jeunes mettaient le feu, une patrouille de police qui sillonnait le quartier, a pu intervenir et interpeller les deux jeunes lascars. Ils ont été conduits au commissariat de police avant d’être remis aux parents.

Un flagrant délit indiscutable.

J.B.

21 commentaires

  1. Ils sont remis aux parents. Et demain, rebelote ?

  2. supprimons tout d’abord les allocations aux parents ,puisque incapable d’éduquer leurs enfants !
    pour les garnements 5 ans en maison discipline !

    • Avez-vous penser si ces gamins venais d’une famille riches ? Pourquoi penser au allocations directement ? Avez vous penser à toutes ces situations que ces famille ont où l’on ne pense pas ? Ça reste tout de même inquiétant que cette nouvelle génération vont prendre la relève. Et aussi inquiétant comment ces parent élevé leurs enfants

  3. Moralité les parents vont payer

  4. Un mois sur le bord de la rcea a casser des cailloux pour les (…)
    Suppression des allocations aux parents
    Remboursement des containers qui sont payes avec nos impots

  5. sérieux on fait quoi?
    1) on supprime les gosses
    2) on supprime les parents
    3) on supprime les containers
    4) on supprime ceux qui croient savoir
    5) on supprime le pouvoir
    6) on supprime les prestations
    7) ou on réfléchit tous ensemble comment on pourrait faire pour que ça aille mieux et autours d’une table , pour cela il y a des associations, des instances , des élus venez les voir et réfléchir avec eux

    • Eric, que veux tu passer du temps à réfléchir, ça ne sert absolument à rien, la racaille sera toujours de la racaille; et, de ton coté , trouves tu normal que des gamins de 13 ans soient par les rues à 1h du mat!!! (…)

    • Pensez-vous que cela servira à quelque chose ? Pour cela il faut refaire l’éducation des parents à moins que ces enfants ne soient là que pour repérer les lieux et au passage voir quelle connerie on peut faire.
      Récemment un homme et une femme descendaient la rue de charolles en pleine journée, un sur un trottoir et l’autre sur l’autre côté, l’homme regardait surtout sur le haut des maisons et la femme prenait des photos de certaines maisons.
      Puis arrivés au bas de la rue ils ont continué leur route la main dans la main avenue salengro.
      Nous avons alerté la police municipale car pour nous ces personnes n’étaient pas représentatives d’agents immobiliers ou photographes amateurs !!!
      À ma connaissance aucune présence de la police municipale dans les rues afin de contrôler.
      Mais bon je ne suis pas toujours chez moi !!!
      Alors faites bien attention de tout fermer en votre absence ou de mettre une alarme.
      Paroles d’une personne qui a subi un cambriolage il y a quelques années et je vous assure vous êtes traumatisé un bon moment sans compter évidemment la perte de ce que l’on vous a pris aussi bien financièrement mais surtout sentimalement.
      Alors bon courage.

    • Réfléchir tous ensemble ?
      Mais ils (nous) n’ont jamais cessé de réfléchir.
      Et c’est bien nous qui maintenons les « agissants » en place.
      Incroyable le nombre d’analyses qui convergent vers l’évolution actuelle.
      Un exemple célèbre :
      https://sciencepost.fr/il-y-a-un-demi-siecle-une-theorie-sur-les-rats-predisait-leffondrement-de-la-civilisation-humaine/
      En rapport avec les comportements actuels ?
      La Nature ne semble t’elle pas avoir fixé des seuils que nos sociétés se sont évertuées à franchir avec, comme seule finalité, la jouissance des générations en place.

  6. Les parents vont payer ? Pour donner ce genre d’éducation à laisser traîner leurs gosses de 13 ans dans les rues à 1 heure du matin…..je ne pense pas sauf si déduit des allocations familiales

  7. J’espère que le propriétaire de la maison va porter plainte, qui va payer les dégâts et réparations de la façade et autre dégâts. Comment peut-on laisser des enfants de 13 ans à 1h du matin dans les rues Mais bon comme d’hab un simple rappel à la loie .circuler y a rien à voir. Heureusement qu’une patrouille passait , l’incendie aurait pu se propager à la maison .

  8. D’accord avec toi Mr Meny ! Autour d’une table mais avec un canon quand même ! D’ailleurs plusieurs bouteilles ! Car vu le niveau des commentaires, on va y passer du temps pour retrouver de la solidarité dans ce bas monde !
    Allez, à plus plus dans l’bus !

  9. J'ai (bien) plus de 13 ans et je n'ai jamais déclenché d'incendie

    Ce que j’aimerais surtout savoir, c’est où ont-ils déjà mis le feu dans le passé ?
    Ça pourrait aider à résoudre l’origine de certains des feux « spontanés » en augmentation ces dernières années …
    Et en plus, peut-être se sont-ils inspirés de certaines de leurs connaissances un peu plus âgées ?

  10. Sauf que ?
    Réfléchir tous ensemble autour d’une table, la table sera petite !
    Pourquoi ?
    – Les associations (en surnombre et pas toujours efficaces)
    – Les instances (lesquelles, elles sont en sous effectifs)
    – les élus (ils n’écoutent pas les citoyens, quand ils les écoutent, trop tard, tout est déjà décidé et quasiment acté).
    Où sont les solutions miracles ?

  11. Discuter ?pour faire quoi pour dire quoi?
    Les associations aucune confiance
    les elus c est pour parler taxes ou exprime tes besoins je t expliquerai comment t en passer
    voila le resume
    Par contre les gens qui defendent ses energumenes et leur comportement ont le droit de les recuperer chez eux et de s en occuper et en plus les parents seront heureux de ne plus avoir a les surveiller ce qu ils ont deja abandonner depuis longtemps!!!

  12. La solution passe peut être par une société apaisé la haine n’est pas la solution, la haine c’est l’essentiel du problème.

    • C’est peut être un peu excessif de parler de haine à propos de ce petit fait divers.
      Par contre, je suis d’accord avec toi quand tu vantes les mérites d’une société apaisée. On ne peut pas discuter quand on est mal dans sa peau.
      Quand dans un pays comme la France le nombre de pauvres explose à un point tel que près d’une personne sur 10 a recours à l’aide alimentaire, il est difficile de ne pas céder à une agressivité peu propice au dialogue.
      En fait, je pense que le salut ne peut venir que d’une bifurcation totale de tous les secteurs de la politique du pays et pas seulement de celui pourtant VITAL de l’écologie…

  13. Qui n’a pas fait de bêtises étant jeune ?
    Je me souviens moi même avoir fait le mur du Lycée avec deux copains internes . J’étais en seconde, j’avais14 ans.
    Le souci, c’est qu’on s’est juste « amusé » à tirer des sonnettes en pleine nuit. Pas malin, je l’avoue mais pas dangereux.
    Je me souviens aussi d’une fois (j’avais environ 12 ans) où on a cassé (de jour) avec notre « rata » (un arc à plomb) plusieurs isolants en verre sur un poteau électrique. Sur le coup, on ne pensait pas à mal.
    Par contre, il ne nous serait jamais venu à l’idée de mettre le feu à quoi que ce soit. Depuis tout petit, on nous avait dit et répété qu’il ne fallait pas jouer avec le feu.
    De plus, il n’y avait pas besoin de policiers pour patrouiller. Les parents exerçaient une autorité collective vis à vis de TOUS les enfants de la cité. En cas d’actes dommageables, on risquait autant un coup de pied aux fesses de la part d’un voisin que de la part de ses propres parents.
    Même si cette méthode expéditive n’est pas forcément la meilleure, on n’en est pas mort pour autant et ça limitait le champ de nos bêtises.

    Il faut revenir à cette solidarité et responsabilité collective qui protégeait certes la collectivité des gestes stupides des « petites canailles » mais qui empêchait aussi ces gamins d’être eux mêmes victimes parfois de leurs propres agissements.

    Effectivement cela nécessite le dialogue entre les habitants d’un quartier.
    Dans une société de plus en plus égoïste et individualiste, il devient de plus en plus compliqué de déléguer une part de son autorité parentale. Et paradoxalement, c’est encore plus compliqué pour les gens qui ont déjà renoncé à l’exercer…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *