Montceau – Il brandit un marteau puis un fusil et se retranche chez lui

Chaleur ou effet de la lune ou passage à vide, on ne sait pas trop quand ce vendredi matin vers 10 heures, un riverain appelle la police pour signaler qu’un individu a des agissements bizarres, voire dangereux.

En effet, rue Jean Laville à Montceau-les-Mines, pas très loin du lycée Parriat, un homme est sorti de chez lui avec un marteau à la main, donne des coups dans le béton de l’entrée et rentre chez lui.

Sans doute pas assez intimidant, il revient cette fois-ci armé d’un fusil. Rentre à nouveau chez lui et ressort avec le marteau.

Très vite, huit hommes du commissariat de police arrivent sur les lieux, établissement un périmètre de sécurité. Une ambulance des sapeurs-pompiers se tient prête à intervenir.

L’homme au marteau et au fusil est retranché chez lui. Les volets sont fermés, la porte d’entrée cadenassée. Le commissaire et ses hommes tentent alors d’établir le contact avec l’individu.

Une chance, il habite en rez de rue. D’un coup, les volets s’ouvrent, la fenêtre aussi. Les policiers réagissent au quart de tour et profite « de la fenêtre d’intervention » pour appréhender l’individu.

C’est un homme âgé de 55 ans, sans emploi, en proie à des problèmes psychologiques. Il vit seul.

Interpellé sans difficulté, il a été pris en charge par les pompiers et escorté par les policiers jusqu’à l’hôpital avant d’être conduit à Sevrey.

A l’intérieur de l’appartement, la police a retrouvé le fusil qui n’était pas chargé.

Jean Bernard

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *