Montceau – Gym et plaisir, un échange de bons procédés

Il est vrai qu’actuellement la gymnastique fait souvent parler d’elle. Cette fois-ci, c’est au tour du pôle espoir masculin de faire parler de lui, non pas aux agrès mais dans sa relation avec l’un de se partenaires privilégiés, le Nota Bene en l’occurrence.

« Nous venons chercher nos étrennes » plaisante aimablement Daniel Perraut, directeur en entraîneur du pôle. Une aide financière de 1500 € pour arrondir le budget qui se monte à 80 000 € pour la saison et dix gymnastes, des Montcelliens, Chalonnais, Dijonnais et deux de la région parisienne. Un pôle espoir encadré par Ludovic Blanchard et Gilles Janet.

Le pôle espoir de Montceau, comme Antibes ou Lyon, c’est en quelque sorte l’antichambre de l’équipe de France que fréquentent déjà Kavin Carvalho et Bastien Eloy.

Une réception a eu lieu au Nota Bene où le directeur Jérôme Urbain a donc accueilli, staff, dirigeants et athlètes et recevra tout au long de l’année, les gymnastes pour des stages nationaux, en avril pour la sélection de rattrapage aux France puis en août, ceux qui participeront à la revue d’effectifs, une des trois étapes pour la sélection aux championnats du monde à Stuttgart en octobre lesquels ouvriront les portes aux JO à Tokyo.

J.B.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *