Montceau – Fin tragique, l’homme retranché dans un hôtel s’est donné la mort

Actualisé à 16h20

Selon nos informations, l’homme retranché dans une chambre de l’hôtel Ibis à Montceau-les-Mines était âgé de 22 ans. Il était militaire et originaire de la région de Montchanin. Après plusieurs heures de négociation avec le RAID, il a fait mine de se rendre et s’est donné la mort avec une arme à feu.

J.B.

 

 Communiqué de la préfecture.

Depuis 11h ce matin, un individu s’était retranché avec une arme dans une chambre de l’hôtel Ibis de Montceau-les-Mines. Par mesure de sécurité, les forces de police et de gendarmerie ont fait évacuer la clientèle et le personnel de l’hôtel et fermé les accès aux environs. Les policiers du RAID de Lyon ont été appelés en renfort afin d’établir un dialogue avec l’individu et le convaincre de sortir de l’hôtel sans atteinte à lui-même ni aux autres. Le sous-préfet d’Autun s’est rendu sur place pour coordonner le dispositif.

Arrivés sur place à 12h30, les négociateurs du RAID ont établi un contact par SMS avec l’individu. Les échanges ont duré plus de 2h. Aux alentours de 15h30, la personne retranchée a donné son accord oral au RAID pour déposer son arme et se rendre. C’est à ce moment qu’une détonation a été entendue. Les fonctionnaires du RAID ont alors pénétré dans la chambre et découvert son corps sans vie. Le décès a été constaté par le service médical du RAID et le SMUR.

Le périmètre de sécurité va être progressivement levé. Il est demandé aux riverains de se conformer aux instructions des forces de l’ordre sur ce point.

Une enquête judiciaire, placée sous l’autorité du procureur de Chalon-sur-Saône, va être engagée. Dans ce cadre, l’autorité judiciaire sera amenée à fournir davantage de précisions.

Le préfet de Saône-et-Loire assure la famille du défunt de son soutien et de sa sympathie attristée. Il remercie l’ensemble des forces de sécurité intérieure mobilisées sur cette opération pour leur professionnalisme.

 

23 commentaires :

  1. Voilà ce qu’est devenue la société d’aujourd’hui . Un monde de désoeuvrés qui ne se voient aucun avenir dans cette déliquescence qui ne cesse de s agraver . 22 ans et finir sa vie de cette façon c’est horrible . Même si le geste de ce jeune est une vraie tragédie il faut bien être conscients que des milliers de personnes aujourd’hui sont aussi dans une grande souffrance. Voilà le résultat d’une société liberaliste et capitaliste qui sévit depuis un demi siècle. Et ce avec l’approbation de millions de gens qui n’ont rien compris et qui ont contribué à ce désastre .

  2. Honte de publier de tel commentaire !!!

  3. Et un « Anargaz » qui ferait mieux de se taire !

  4. Sincères condoléances à sa famille et une pensée profonde pour ce jeune.tristesse vraiment.j ai moi même une petite fille juste un peu plus âgée.courage de tout mon cœur à ses proches.💐

  5. Pourquoi la honte ? Honte de quoi ? De dire les vérités qui dérangent certains ? Ceux qui ne sont responsables de rien et qui se comportent comme des autruches ? Ceux qui se regardent dans une glace ternie pour ne pas se voir comme ils sont en réalité et qui se donnent bonne conscience. Elle ne serait pas là la honte ? Prions tous les dieux de la terre pour qu’il n’y ai jamais de guerre chez nous car le gilet pare balles il faudra le porter dans le dos .

    • Oui votre premier commentaire est une honte et le deuxième confirme votre irrespect.
      Vous comme moi ne connaissons pas les raisons qui ont poussé ce jeune à faire ce geste irréparable alors on se tait et on essaie de penser à la famille.
      On ne vient pas y mêler la politique.
      Condoléances à la famille.

      • Bien dit, Alice.
        Mais Philo le rappelle, « Pardonnez-lui car ils ne semble pas savoir ce qu’il fait »
        Je me demande qui, de Audiard ou Brassens formulerait le meilleur diagnostic .

        • Précision : mon propos illustrait un commentaire analytique qui était en regard de réponses émotionnelles. Les deux ne peuvent alors psychiquement ne pas trouver de terrain d’entente
          Pour se comprendre, il est alors juste nécessaire de faire coïncider les parties du cerveau qui s’expriment et tout rentrera dans l’ordre.

    • Anargaz, vous connaissez sans doute cette tirade : « Pardonne-leur car ils ne savent pas ce qu’ils font ».
      Le cerveau a trois étages (en simplifiant) : le premier se charge de la survie immédiate automatique (coeur, respiration, acidité du sang, évacuation des toxines et déchets, pression artérielle, sommeil, gestion de l’énergie, etc…) (c’est le rhombencéphale)
      le second étage s’occupe des émotions et des appartenances grégaires, des mythes collectifs, de la survie narcissique, de l’intuition immédiate…. (c’est le cerveau limbique, ou système 1 selon Daniel Kahneman)
      le troisième étage gère la pensée rationnelle, l’articulation des connaissances, la déduction logique, la contre-intuition…. (c’est le néo-cortex, ou système 2) : (ici une description plus complète et complexe, quoique encore en partie simplifiée : https://www.cognifit.com/fr/parties-du-cerveau ) (d’ailleurs, je m’étais trompé dans un précédent post, j’ai confondu hippocampe et hypothalamus, veuillez me pardonner)
      Les trois dialoguent dans le seul but de la survie à court terme par la dépense du moins couteux énergétique (ce qui en passant est un « bug humain » (livre du même nom de Nicolas Bohler), car trop souvent en mauvais calcul avec le long terme) (sachant en plus qu’il y a 3% de psychopathes, dont 20% placés dans les instances décisionnaires d’après le psychiatre Bertrand Picard. Pas de panique, cela laisse 80% d’empathes dans ce domaine….. mais il y a d’autres problèmes en effet avec la grégarité et l’effet « double miroir »…..)
      Hélas, donc, la plupart des cerveaux sont encore relativement coincés au deuxième étage, car l’accès au troisième étage nécessite un entraînement quotidien vers la « manipulation » des connaissances (dans le bon sens du terme : « j’ai une connaissance solide (qu’il faut déjà faire l’effort d’aller chercher et de consolider) et j’en fais quelque chose d’éthique à long terme dans le but de la survie définitive équilibrée de la totalité du vivant créatif sur la planète Terre et en lien avec l’Univers »).
      Sachant avant cela qu’il « faut avoir envie », or combien de fois entendons-nous : « il ne faut pas se prendre la tête »…… dommage…… car cela n’est pas sans conséquences fâcheuses….. (pour rassurer tout ce petit monde : tous les cerveaux sont pré-câblés pour apprendre et comprendre, il suffit juste de trouver la bonne méthode et le bon environnement)!
      En attendant, l’école et la formation continue étant ce qu’elles sont (50/50), les associations de transmission des savoirs fondamentaux et complexes tout aussi rares et peu actives…… il reste alors encore beaucoup, beaucoup de chemin…… à condition que la Planète nous en laisse le temps…… or rien n’est moins sûr……
      C’est alors ainsi que cela se passe lorsqu’on est en avance……. à contre-temps……

  6. Et il continue !!!! Mais bon le nouveau gaz à la mode doit agir…..

  7. Autrefois , ma vénérable grand-mère me disait toujours :  » Si ce que tu as à dire n’est pas plus beau que le silence … alors TAIS TOI  » !!

    L’illustrissime « expert autoproclamé omniscient » PHILO qui nous « régale » de ses stupidités à longueur de commentaires devrait peut-être s’inspirer de la sagesse de mon aïeule !
    Si ma mémoire est bonne , il y a quelques mois , un contributeur du nom de GALLIEN lui reprochait gentiment de « trop charger la tartine » !
    Pour ma part , je pense plutôt que le déficit en « confiture » est tel qu’il est contraint de « l’étaler » en permanence !
    La « culture Wikipédia » ne fait pas illusion très longtemps … même chez les QI de 70 !

    Dans le cas présent , la palme de la stupidité revient bien sûr au très distingué Anargaz !
    Consternant !!

    • Illustration parfaite de ma démonstration
      Bascar hypnomachie emploie pour cela les mots pré-rationnel, rationnel plafonné et trans-rationnel.
      Les affirmations doivent au moins se prouver sur le plan rationnel
      Pour ma part, la connaissance partagée est plus beau que le silence.
      PardonnE LEUR car ILS…..
      Libre à chacun de sauter mes tirades

      • ILS n’ont pas compris ou ILS n’ont pas voulu comprendre ; une façon de se cacher derriere leur petit doigt .

      • Philo , confondre pompeusement « hippocampe » et « hypothalamus » n ‘est pas partager la connaissance … cela revient juste à énoncer une énorme ânerie !
        Le « silence » aurait sans doute été préférable … non ?
        Mais cela résume assez bien la teneur générale de vos « tirades » !
        Si vouloir partager les connaissances de ce monde me paraît relever d’une très louable entreprise , encore faut-il savoir de quoi il retourne objectivement , encore faut-il maîtriser parfaitement les sujets abordés !
        Partager le savoir ne signifie pas « sauter » sur n’importe quelle actualité de ce forum (en l’occurrence , un horrible drame humain impliquant un jeune homme et une famille à jamais meurtrie ) pour nous abreuver de bribes de neurosciences piquées ça et là sur le Net et auxquelles vous ne comprenez strictement rien , dans le simple but de passer pour « l’érudit de service » aux yeux de lecteurs potentiellement ébahis par votre immense culture !
        Partager le savoir , monsieur Philo , requiert des qualités qui me semble-t-il vous font cruellement défaut , à savoir : la compétence issue de l’expérience , l’humilité et la capacité à « vulgariser » (au sens noble du terme ) la chose scientifique pour la rendre bitable au plus grand nombre !
        La connaissance , monsieur Philo , avant de la partager , il faut déjà la posséder !
        Petit exemple parmi d’autres … récemment , à l’occasion d’un article sur l’euro vélo 6 , vous nous annonciez avec l’assurance de l’astronome prédisant la prochaine éclipse solaire , la « fin » imminente du pétrole … bref …
        Sur l’instant , j’ai pensé vous éclairer sur le sujet mais je me suis bien vite ravisé , craignant que mon doctorat en géochimie et mes 25 années de pratique au cœur du BRGM Aquitaine ne suffisent pas à briser vos géniales certitudes !
        C’est ainsi monsieur Philo … nous vivons une époque formidable … celle de « l’ultracrépidarianisme » , celle des « réseaux » où bon nombre de gourdiflots racontent n’importe quoi en passant pour des génies alors que ceux qui savent se taisent par crainte de passer pour des cons !

        • Et c’est ainsi que tout le monde reste dans l’ignorance.
          L’erreur arrive à tout un chacun et la sincérité de la correction est préférable à l’impasse de la certitude.
          Chacun apprend à sa vitesse
          Positiver, c’est partager le plus de connaissances possibles en citant les sources.
          Détruire les démarches altruistes, c’est contribuer à la dégénérescence du monde. Chacun son éthique.
          Je suis ouvert à toute précision et complément de mes recherches.
          Ma posture étant fort sincère : en fonction de l’actualité et des commentaires, j’apprends, je transmets au mieux et cela bénévolement.
          À bon entendeur…..

          • « bénévolement » … « bénévolement » dites-vous !
            Fichtre ! … Bigre ! … Diantre ! … mille excuses philo … je n’avais pas compris que vous étiez investi d’une « mission divine » !
            Vous êtes donc en fait une sorte « d’archange Wiki » providentiel … alliant l’altruisme de mère Thérèsa et le narcissisme de Mélenchon !
            Amusant !
            J’irai même jusqu’à dire : croquignolet !

  8. Certaines tragédies ne se prêtent pas à la controverse par respect et pudeur .

  9. Nicephore
    C’est bien à se demander qui se jette sur l’autre ?
    Qui est dans le respect et qui est dans l’insulte et l’invective permanente ?
    Qui a démontré jusqu’à présent commencé l’once d’un raisonnement et qui ne l’a pas fait?
    La démonstration sur la non fin du pétrole est toujours en attente.
    Je suis convaincu qu’un prochain article permettra d’entamer un début de démonstration parfaitement vulgarisé…..
    Pour le reste, cela ne vaudra même pas le coups d’aller sur le terrain du mépris ressenti…..

    • Et je préciserais même que prêter des intentions à autrui qu’elle n’a pas : cela se nomme un procès d’intention.
      L’insulte est condamnable : le mot « stupidité » employé par deux fois, et qui doit être démontré.
      Un débat civilisé est un débat sur les objets et les notions et JAMAIS sur les personnes.
      Je ne répondrai donc plus aux insultes. Et ma mémoire me remémore un échange parfaitement semblable, exactement dans la même posture de raillerie à mon encontre avec Pierre Antoine Vinci, tiens….tiens….. sans doute une simple coïncidence…. fort peu probable….. mais ce ne sont que des probabilités !

    • Aaaaah … ce qu’ils peuvent être « coincés » ces philosophes !
      Nous autres scientifiques sommes beaucoup plus espiègles !
      C’était de l’humour , philo … de l’humour certes « corrosif » … mais juste de l’humour !
      Néanmoins , je vous prie bien humblement d’accepter mes sincères excuses si j’ai heurté votre sensibilité !
      En vérité philo j’apprécie votre démarche …
      Je trouve juste dommage que votre potentiel (que je devine prometteur) soit hypothéqué par une posture et une rhétorique beaucoup trop « doctorales » !
      Prenez du recul par rapport au côté « solennel » de vos propos …
      Mettez y un peu plus de légèreté … de fantaisie …
      Nous parlerons « pétrole » en Octobre … je décolle (clin d’oeil aux écolos) demain pour le Canada !

  10. Pardon, j’ai cliqué un peu vite sur « publier »
    J’ai oublié que « coincé » est une nouvelle insulte
    Scientifiques humoristes est une généralité non prouvée
    Un ton n’est pas un contenu de propos
    Le ton est libre, le « doctorale » est encore une exagération dont personne ne doit dire à quiconque comment il « doit » s’exprimer
    En rester à : « mon style de démonstration ne vous plaît pas à vous même » aurait été plus simple et correct en terme de relation humaine.
    Attention à ce que l’humour ne soit pas une fausse excuse.
    Et justement, le plus drôle de mon côté est que je n’ai JAMAIS cité ni mis en lien le moindre article Wikipedia (l’avantage de l’écrit est que TOUT est archivé)
    J’ai par exemple largement préféré la contribution sur l’éolien (je ne me souviens plus quel fut l’un des trois pseudos)…

    • Pour être le plus précis dans mon propos, car j’ai encore l’impression d’avoir été confus, (mes excuses à l’Informateur), Nicéphore, je vous cite mot à mot pour que vous preniez bien conscience de ce que vous exprimez : « L’illustrissime « expert autoproclamé omniscient » PHILO qui nous « régale » de ses stupidités à longueur de commentaires »
      et la deuxième : « Dans le cas présent , la palme de la stupidité revient bien sûr au très distingué Anargaz ! »
      alors que je le rappelle ici, Anargaz fait une analyse de l’évènement dont un argument très solide à mes yeux : « des milliers de personnes aujourd’hui sont aussi dans une grande souffrance ». (cf le taux de suicide des jeunes : https://www.vie-publique.fr/en-bref/21976-suicide-donnees-chiffrees )
      En terme « d’humour », Nicéphore, j’ai connu bien plus subtil et plus respectueux car à aucun moment il n’y a un terme, un contexte suggérant votre humour….. Toute irrévérence (parfaitement autorisée dans la liberté d’expression) se fait sur des bases solides, des comportements concrets, vérifiés et conformes au réel, dont et alors que ces comportements ont des « méfaits » sur la société (cf Coluche, Desproges, etc….). Attention à ne pas se tromper de cible.
      Jamais je ne souhaite l’ébahissement des lecteurs, jamais je ne souhaite « passer pour un génie » (je n’interviens d’ailleurs ultra majoritairement que dans 4 disciplines : économie, neurosciences en cours d’apprentissage (et un peu médecine du fait du coronavirus) et surtout psychologie sociale, le tout mâtiné de philosophie ; je ne fais par exemple jamais d’histoire, de culture, ni de technologie, de physique…. ne parlant pas au bout du compte de ce que je ne connais pas, mais comme l’absence est invisible, il est impossible de la commenter…..). Je souhaite juste l’agrandissement des connaissances au rythme de chacun et à chacun son niveau. Et je fais surtout confiance à de vrais experts de leurs domaines lorsque ce n’est pas tout à fait le mien et même quand je maîtrise un tant soit peu (tous les liens cités).
      Et par ailleurs, le problème de l’écrit ne nous permet pas d’entendre le ton de la voix (notamment le ton ironique). L’humour par écrit est donc plus complexe à passer pour tel. C’est pour cela que je l’utilise très parcimonieusement (voire pas du tout) de mon côté, mais cela ne veut pas dire que je ne suis pas capable d’espièglerie dans bien d’autres contextes…..
      Enfin la longueur est proportionnelle à la nécessité de transmettre et à cet équilibre très difficile à trouver entre la précision du propos et la synthèse nécessaire pour la lecture. Chaque mot choisi et chaque articulation grammaticale sont fondamentales pour éviter les malentendus. (le travail le plus ardu de la matière).
      Voilà, cette fois, j’ai fait le tour. Je m’arrête là, promis.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.