Montceau – Eric Commeau a une autre idée de la politique

Gagner les élections municipales ou battre Marie-Claude Jarrot ? Quelle différence ? Elle est énorme. Ou Eric Commeau _ ou un autre _ parvient à fédérer sur ses propositions, son programme ou alors Montceau rejette l’actuel maire et le prochain premier magistrat sera élu par défaut, comme François Hollande et Emmanuel Macron.

Eric Commeau se présente comme une alternative de gauche, a-t-il indiqué dimanche matin au Nota Bene pour son premier p’tit dèj’ Energies citoyennes Montceau 2020.

Eric Commeau, un ancien de la bande à Mathus comme on aime dire à Montceau. On prête justement à l’ancien maire de tirer les ficelles. Il s’en défend, « je me suis retiré de la vie politique ». Mais alors que tout désignait Laurent Selvez pour mener au nom de la gauche les municipales de 2020, arrive dans le paysage Eric Commeau.

A gauche, la gauche, du moins avec ceux qui ont le coeur à gauche, on ne fait plus confiance à l’actuel leader de l’opposition au conseil municipal d’où la mise sur orbite montcellienne d’Eric Commeau.

Toujours est-il qu’avec le lancement officiel de la campagne des municipales de 2020, le collectif Energies citoyennes Montceau 2020 ajoute une pièce supplémentaire sur l’échiquier politique local. Du côté de Marie-Claude Jarrot, on observe de près le retour de celui qui fait de l’ombre à Laurent Selvez. De celui qui « veut faire de la politique d’une autre façon », qu’un collectif a enclenché une dynamique « qu’il convient désormais d’amplifier avec la volonté de rassembler les partis de gauche et ceux qui ne se reconnaissent plus dans les logiques partisanes », a indiqué l’actuel directeur général des services à la mairie de Chenôve.

Quant à la liste, elle sera la résultante du programme élaboré après consultation de la population. « Nous voulons une ville plus solidaire, plus sûre, plus attractive, plus facile à vivre, une ville plus fraternelle. Nous avons un an devant nous » avançait Eric Commeau.

Le collectif Energies citoyennes Montceau 2020 soutient Eric Commeau qui, lui, doit désormais convaincre Montceau dans son ensemble, Laurent Selvez y compris. « La porte lui est ouverte » assurait celui qui ne revient pas à Montceau « parce que je ne l’ai jamais quittée, j’y habite ».

Jean Bernard

Prochaine réunion du collectif, le mardi 5 mars 2019 à 20h, 7 rue de Chalon à Montceau-les-Mines.

 

Un commentaire

  1. Enfin une possible intelligence et de l’humanisme à Montceau Les Mines….. ca changerait !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *