Montceau – Eric Berthelon s’imagine déjà à Chatillon, le futur royaume d’Auto Bourgogne Vacher

Il n’a qu’une hâte, rejoindre le tout nouveau bâtiment qui, dans un avenir très proche, va abriter Auto Bourgogne Vacher sur la zone de Chatillon au Bois du Verne à Montceau-les-Mines. A marque prestigieuse, lieu séduisant. Enfin BMW – Mini auront un écrin à la mesure de la marque allemande.

Au 26 rue du 5e Régiment de Dragons, dans son bureau, Eric Berthelon se fond au milieu de cette atmosphère « à l’ancienne », de ce garage né en 1975 de la volonté du « papa de Christophe Vacher » rappelle-t-il. Un fils qui aujourd’hui _et c’était déjà l’idée de son père _ tient à offrir à son personnel et sa clientèle des conditions à la hauteur de sa passion automobile.

Passionné, Eric Berthelon l’est aussi. Son rôle, vendre des voitures, neuves et d’occasion même si, il reconnaît, « avec la crise sanitaire et les contraintes qui s’appliquent, il a fallu modifier l’accueil de nos clients, ils n’ont pas accès au show room ». Il en rigole même car, souligne-t-il, « selon les directives, nous pouvons faire du click’n collect ». Un clic sur internet et vous passez récupérer votre voiture ! L’imagination au pouvoir…

Néanmoins, le vendeur BMW – Mini s’organise et travaille sur rendez-vous. « Certes, nous voyons moins de personnes mais nos voitures ont la cote. Nous avons d’ailleurs réalisé une bonne année 2020 ».

Acheter une voiture avec le click’n collect,

ça fait rire Eric Berthelon

Ce matin, il a vendu une série 2 grand coupé et une série 4 cabriolet, des nouveautés au catalogue. Dans l’ensemble, les futurs acheteurs se tournent vers les SUV en neuf ou des modèles très récents avec très peu de kilomètres. Quant aux Mini, c’est l’apanage de ces dames. « La Mini plaît aux femmes, c’est une marque qui a une histoire ».

Pour l’heure, pas de client à l’horizon pour une M8 compétition de 625 CV à 190 000 €. Peut-être sur le click’n collect, qui sait ! Que voulez-vous, BMW fait toujours rêver, c’est pour certains le projet d’une vie. « La marque a toujours cette image de véhicule sportif. Rouler en BMW, c’est autre chose ».

Il faut dire que la marque allemande inonde les écrans de spots publicitaires. « Le client y est très sensible. On a vu ça alors on vient voir à quoi ça ressemble » fait remarquer Eric Berthelon.

Il s’imagine déjà sur la zone de Chatillon dans le show room flambant neuf et les milles feux qui se reflètent sur les carrosseries aux lignes félines. « Là-bas, nous aurons de la place et une toute autre visibilité ».

Le téléphone sonne dans son bureau. Le commerce n’attend pas. Du nouveau garage, il en rêvera cette nuit.

Jean Bernard

Un commentaire

  1. Il doit en ouvrir des commerces à Montceau mais aucun ne voit le jour Notamment les plus utiles bien sûr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *