•  

Montceau – Eric Behague sera le nouveau DGS à la mairie

Eric Behague.

Un nouveau DGS bientôt en place, des nouvelles de l’ancien directeur du cadre de vie et l’embauche d’un responsable au développement local, Quentin Pradines. 

Son nom commence à circuler, il sera présent au prochain conseil municipal, mercredi 10 mars qui se tiendra au Syndicat des mineurs. Eric Behague prendra ses fonctions de directeur général des services à compter du 11 mars. Il va remplacer William Dumont qui a quitté Montceau-les-Mines pour Gradignan en Gironde.

Eric Behague arrive du Midi, de Cabriès-Calas dans les Bouches-du-Rhône, non loin de Marseille, une ville de 10 000 habitants et 260 agents. Auparavant, il a été en poste à Roquebrune-sur-Argens (Var) d’où il est parti en 2017. Sa mésentente, à l’époque, avec le maire, Jean-Paul Ollivier, a provoqué des remous au sein de la municipalité. Il en a perdu son poste de DGS qu’il occupait depuis janvier 2016.

Dans un article publié sur Territoires, le 12 octobre dernier, Eric Behague signe le portrait d’un directeur général des services, son portrait.

J’ai fait le choix d’exercer mes fonctions auprès de collectivités de tailles moyennes, des communes de 10 à 20 000 habitants, là où la proximité avec l’élu, l’agent et l’administré prend tout son sens.

Pourtant, notre fonction de directeur général est parfois malmenée et n’est pas toujours reconnue à sa juste valeur, ce qui interroge souvent sur la question du positionnement de la fonction au sein des institutions.

(…)

Ma passion est ici, dans l’humain et dans la confiance que je témoigne aux nombreux agents qui la composent pour leur formidable capacité à s’adapter et à faire oeuvre d’engagement. Le DGS est au centre du dispositif, un peu comme au cœur d’un réacteur: il fait l’amortisseur, l’analyseur, le mobilisateur d’hommes. Il doit constamment vérifier que la courroie entre l’agent fonctionnaire, le cadre, l’élu et l’administré transmet bien les messages coordonnés.

Des nouvelles également de l’ancien directeur du cadre de vie, Serge Benedetti qui avait été suspendu de ses fonction depuis octobre dernier. Il a retrouvé du travail à la commune de Pougues-les-Eaux dans la Nièvre.

Sans doute aussi sera-t-il question au conseil municipal de l’embauche de Quentin Pradines au poste dédié au développement local. Quentin Pradines qui fut en avril 2018, l’un des membres fondateurs sur le Bassin minier du mouvement « Générations » de Benoît Hamon, au même titre qu’ Amélie Ghulam Nabi, aujourd’hui conseillère municipale, déléguée à la culture et à l’engagement citoyen.

Jean Bernard

11 commentaires

  1. Et voilà encore une fois les Montceliennes et Montceliens trompés. Le copinage et le virage à gauche de cette municipalité et de plus en plus criant.
    Le responsable de génération s de Benoît Hamon en plus des recrutements de membres de la rem et le tour est joué.
    Il y a fort à parier que jarrot sera la candudate de la rem aux prochaines élections régionales.
    Nous connaissons tous les positions extrêmes de génération s dont la dernière est la défense d’un Maire favorisant l’islamisme contre un professeur menacé de mort par ces mêmes islamistes.
    Donc vous l’aurez compris aux prochaines régionales dehors jarrot qui plus est a déjà assez de mandats comme cela et elle pourra observer un peu de repos bien mérité.
    Ils sont un peu comme une certaine boisson, ils en ont un la couleur et le goût mais ils sont faux.

  2. Je rejoins le commentaire de Gédéon. Effectivement cette municipalité n’a plus rien de droite. Après avoir réuni sur la liste des verts (rouge à l’intérieur) des PS des générations s la voilà à donner les clés à ces équipages de gauche.
    Après avoir recruté à un poste à responsabilité une élue de la rem siégeant dans l’opposition au conseil municipal de Chalon sur Saône le recrutement non pas d’un adhérent de génération s mais d’un membre fondateur de ce mouvement qui défend ouvertement les islamistes nous avons gagné le Pompon.
    Je suis également sur la même longueur d’onde que Gédéon quant au devenir de Mme jarrot car dans la sphère municipale la rumeur enfle sur une candidature sur la liste la rem du Maire de Nevers.
    Cocus comptez vous. Quand vous voyez que cette dernière siège à la ccm dans les non-inscrits vous avez tous compris le tour de passe passe.
    Faites valoir vos idées aux régionales et sanctionnez cette équipe, affirmez votre attachement aux candidats qui avancent à visage découvert. Car effectivement je ne suis pas de gauche mais j’ai du respect pour L Selvez qui lui annonce toujours la couleur pour laquelle il se présente.

  3. Comme d habitude , toujours tout caché sous le manteau ,un recrutement interne ou pourquoi pas régional , mais non Mme Jarrot préfère les gens de l extérieur pour l aider à gravir les échelons politiques bien triste notre pauvre montceau,

  4. Je viens de lire l’article sur la fête de Chalon sur Saône et les bras m’en tombent.
    Voilà Mme jarrot sous le maillot de LR qui pour plaire à ces acolytes de gauche et pour tacler M Platret se lâcher dams la presse
    Le fameux journal oubli volontairement ou non de préciser que la même Mme jarrot n’est pas adhérente au LR mais du courant de Mme Pécresse présidente de Libre.
    La voilà donc après avoir saboté la campagne des élections législatives du candidat LR en lui mettant dans les pattes un autre candidat ( un certain Charles) à faire la maîtresse d’école en distribuant des bons et mauvais points.
    Maintenant le fameux Charles se retrouve bien seul sans soutien en bref grillé.
    Vous aurez compris que cette Dame roule pour elle car un nouvel impôt auquel elle a donné son appui ne lui coûte rien puisqu’elle n’a aucun foncier sur la CCM .
    Halte à l’imposture et sanctionnez cette Dame afin de lui faire remettres les pieds sur terre.

  5. Vous avez voté maintenant y faut vous la fermer

    • Mme jarrot est la supplétif de la république en marche. Elle a tout de même adoubé son fils qui a été sur la liste de cette même bande aux dernières élections municipales de Chalon sur Saône.
      Donc Chris vous aurez compris pourquoi elle recrute ces militants et ces responsables.
      Sachant qu’elle a dynamité la campagne LR de 2017 elle n’ignore pas qu’elle n’a aucune chance d’être sur la liste de M Platret au régionales donc elle ratisse large en s’entourant de membres de différents partis de gauche.
      Pour garder son statut de conseillère générale elle est prête à toutes les compromissions tout comme elle l’a fait pour rester à la tête des Maires de Saône et Loire.
      Alors d’accord écartons cet hologramme.

      • Nous sommes dans une période de crise des représentativités politiques sans précédent.
        Les deux partis qui se partageaient le pouvoir depuis 1945 sont exsangues. PS à 6%, LR un peu mieux.
        Alors chacun cherche son chat….
        Mais ce qui ne change pas depuis les sophistes de la Grèce antique, ce sont les personnes qui vaquent au gré du vent.
        L’exemple de l’écologie est très frappant. Les écolos remportent à la surprise générale des mairies importantes, signe qu’une grande partie de la population essaie autre chose (plus par rejet des partis traditionnels que par prise de conscience du péril climatique, car si c’était de vrais convaincus, tout le monde se mettrait au vélo et à la marche à pieds, ou aux transports en commun, car dire et faire sont deux choses différentes), dès lors tous les partis (même les plus historiquement farouchement opposés à l’écologie) se mettent soudainement à faire de l’écolo, non pas par conviction (les valeurs profondes des êtres humains ne se modifient pas en un clin d’oeil), mais par intérêt, toujours par intérêt!
        D’ailleurs, les partis opposés à l’écologie passent rarement aux actes écologiques une fois élus….

  6. Sorter de ce corps les républicains du Bassin Minier et arrêter d’insulter la maire. Vous êtes pitoyables !

  7. On en est toujours au vieux système de la promotion canapé, mais la c’est direct à un poste de responsabilité ! N’a t on pas critiquer mr philibert pour avoir engagé son fils ? Mais lui il rentré à la base
    Pourquoi ne pas avoir pris le mari, la femme ou un enfant d’un employé municipal ?

  8. Cherchez le lien entre Mme Amélie Ghulam Nabi et M Quentin Pradines et vous aurez compris qu’obtenir un emploi à la ville de Montceau ne tient pas à grand chose si vous êtes dans la sphère.
    Ni avait il pas une personne aussi compétente mais moins engagée pour ce poste?
    Quand bien même cela aurait été le cas Mme jarrot n’en aurait pas tenue compte car comme elle aime à le dire la patronne c’est elle.
    L’ambiance doit être dénoncée car ceux dans cette municipalité qui ont gardé leurs convictions sont muselés parce qu’elle dit ici pas politique politicienne mais elle en fait continuellement.
    Les Montceliennes et Montceliens ont été trompés par cette personne. Alors oui n’en déplaise à ces admirateurs elle est une imposture.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *