Montceau – Enfin, la friche Blanchard va se métamorphoser en logements

A Montceau-les-Mines, après le projet Loison dont la démolition de l’ancienne usine de pantoufles est en cours pour laisser place ensuite à la construction de logements et maisons d’habitation, celui de l’OPAC qui prévoit la construction de 44 logements sur le site des anciennes serres Lamborot à proximité du commissariat de police, autre bonne nouvelle, « Monsieur Badet va déposer le permis de construire (Ndlr : aujourd’hui, vendredi 24 juin 2022) concernant la réhabilitation des anciens établissement Blanchard, rue des Prés » annonce Guy Souvigny, adjoint au commerce et à l’urbanisme.

C’est presque une vieille histoire qui remonte à janvier 2014, date à laquelle, ce bâtiment qui abritait une fabrique de chaussettes, a été vendu aux enchères. Depuis, le projet de Robert et Gilles Badet, commerçants à Montceau-les-Mines, de réaliser à l’époque, 45 logements, est resté en veille.

Car la ville de Montceau a besoin d’une offre de logements neufs de standing qui fait cruellement défaut. Afin de favoriser la commercialisation du programme immobilier, « la ville s’est engagée à installer une passerelle au-dessus du canal du Centre » précise madame le maire, qui permettra aux résidents et piétons de se rendre sur la zone commerciale située en face.

Voici donc encore une friche industrielle qui va connaître un nouvel essor grâce à l’investissement d’un privé.

Public, privé, il faut de tout pour donner à Montceau-les-Mines l’image d’une ville dynamique et attrayante. Parfois aussi, « prudence est mère de sûreté », n’est-il pas vrai !

Jean Bernard

12 commentaires :

  1. l’idée de la passerelle est bienvue

  2. Le projet Blanchard ça fait bientôt dix ans qu’on en parle.Toujours repoussé ça risque bien de finir aux oubliettes.
    Ce n’est pas la construction d’une passerelle qui va être déterminante pour l’obtention du permis de construire.

  3. Vivement c est tellement moche

  4. Une question :
    Mais , comme le public a plutôt tendance à se retirer et céder la place au privé , Comme la population Montcellienne est en décroissance confirmée , pour qui construisons-nous ?
    Le moment ne serait-il pas venu de commencer enfin à déminéraliser toutes ces surfaces si généreusement bétonnées , dallées , bitumées , jusque sous notre nez , depuis des décennies , à végétaliser et aérer notre ville pour que ses habitants y trouvent plus de confort et qu’ils y respirent mieux . Pour que l’eau s’infiltre dans les sols au lieu d’y ruisseler et d’inonder lors des orages de plus en plus violents , de plus en plus fréquents , qu’elle retrouve un cycle normal , irrigue les sols desséchés , se filtre mieux au passage au lieu d’entraîner toutes nos pollutions de surface et nous les retourner par voie directe ou dans nos cours d’eau . Quelques îlots verts , quelques coulées vertes , pourraient peut-être rendre la ville plus vivable , plus agréable , plus conviviale , plus humaine , et abaisser de quelques degrés les canicules à venir .

    • Justement pour attirer de nouveaux habitants, il faut aussi une offre immobilière de qualité. Si on veut faire venir des personnes avec des revenus plus importants, qui consommeront davantage, il faut créer des appartements et maisons en fonction aussi de cette catégorie de population.
      D’accord avec vous sur la partie environnementale.

      • C,’est vrai qu’ils sont pénibles ces pauvres, ils ne consomment pas et en plus ils sont sales!! Les riches c’est mieux, eux ils sont propres au moins.

      • Justement, l’offre immobilière de qualité peut-être réalisée en réhabilitant l’existant.
        N’y a-t-il pas de très nombreux immeubles, de très nombreuses maisons à rénover (ah oui, pour cela, il faut que les différents acteurs s’entendent autour d’une table sur le financement, la faisabilité, le logement provisoire durant les travaux, et l’esthétique et la conformité environnementale…..donc un chemin certes plus complexe, plus long, mais plus gagnant à long terme) au lieu de transformer des anciennes usines en logements……sans usines avec emplois par ailleurs (pardon, elle était trop tentante)?
        La verdure fait partie de la qualité de vie d’une ville, et fort est de constater qu’on en manque cruellement ici.
        Et pourquoi se pose-t-on la question en ces termes : « attirer (sous-entendu « gagner »?) des habitants », serait-ce une compétition entre villes ou un aménagement global du territoire français dans le but d’un équilibre géographique en fonction des ressources (notamment en eau)? À quoi tout ce petit monde joue alors que les enjeux sont cruciaux pour l’avenir de nos enfants sur cette planète? Serons-nous un jour capable de regarder l’ensemble du système plutôt que de faire les choses au « coups par coups » et en corriger ensuite les conséquences (habitants à Montceau car loyers et immeubles plus attractifs mais travaillant à Chalon car emplois situés là-bas par exemple, et donc utilisation d’essence quotidiennement?)

    • La population est de plus en plus âgé car pas de travail, ces l une des raisons pour la quelle la jeune génération préfère partir y aussi le manque de médecin, l hôpital on fait que fermer des services les uns après les autres. Ces claire que avant de penser à faire des logements dans de vieux bâtiments y a d autres priorités plus urgente. Les espaces verts on est pas trop à plaindre encore comparé à certaines villes ,ces vrais on peut toujours faire mieux. La priorités sa serai de retenir tout ces jeunes qui partent pour les grands villes soi après leur étude soit pour faire de plus grand école, le problème ces qu’ils ne reviennent pas car pas de perspectives d avenir ici .

  5. Très bien mais pas accessible « aux petites bourses montcelliennes « . Dommage

  6. Ne pensez-vous pas que l’on cherche en priorité un emploi , puis à se loger dans les meilleures conditions possibles – confort intérieur certes , mais le cadre de vie a également une certaine importance – à un prix abordable ?

  7. LOL, » construire une passerelle pour aller dans les commerces en face », je crois rêver !!!!!!!!

    les bobos qui pourront s’acheter un appartement dans cette résidence, ont ils vraiment besoin que la ville de Montceau leur financent une passerelle alors qu’il y a un pont qui traverse le canal à moins de 100 mètres…. Pourquoi, tous les contribuables devraient payer pour que ces « bobos » puissent aller faire leurs courses. Le promoteur n’a qu’à financer lui même cette passerelle, il ne faut tout de même pas exagérer MME JARROT

  8. Une passerelle !!!! Ah oui les riches ne peuvent pas marcher… le pont levant est à 50 mètres …. On peut la privatiser aussi… n’importe quoi!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.