Montceau – Energies Citoyennes cerne le problème des violences urbaines au Plessis

Communiqué – 

Violences urbaines au Plessis,

les élus d’ECM réagissent

Une condamnation forte

Nous condamnons avec force l’attaque des pompiers et des policiers qui s’est déroulée dans la nuit de mardi à mercredi dans le quartier du Plessis à Montceau-les-Mines. Nous condamnons avec force cet acte prémédité et nous apportons notre soutien aux pompiers et aux policiers qui ont vécu ces violences et aux personnels de renfort arrivés rapidement. Ces violences ne sont
pas acceptables, surtout si on considère qu’elles sont une réplique aux contrôles effectués la veille (vérification des attestations de sortie et du port du masque). La loi est la même pour tous, le rôle des forces de l’ordre est de faire respecter les mesures sanitaires pour stopper l’épidémie, quel que soit le public. Ces mesures sont contraignantes pour tout le monde, et ces contrôles
sont légitimes partout à Montceau.
Néanmoins, le jeune âge de certains des protagonistes pose question. Il semblerait que plusieurs mineurs de 15 ans et moins soient en cause dans cette affaire. Nous espérons bien sûr qu’ils seront identifiés rapidement grâce à l’enquête en cours. Nous rappelons fermement aux parents qu’il est de leur responsabilité de faire respecter le confinement de leurs enfants, en particulier en soirée. Il ne devrait pas y avoir d’impunité y compris pour les mineurs, ceux-ci quand ils commettent des actes de délinquance devraient être pris en charge par la prévention judiciaire de la jeunesse qui met en place les décisions de justice : mesures coercitives et sanctions éducatives. Malheureusement les effectifs de service judicaire ne permettent pas de faire face à
l’augmentation des cas qui lui sont confiés.
Des phénomènes économiques et sociaux
Cette période de crise renforce encore les difficultés économiques, et renforce par conséquent, les difficultés sociales. Nous affirmons donc que l’exclusion économique entraîne l’exclusion sociale. Nous ne cherchons pas « d’excuse », ni de circonstances atténuantes. Nous le répétons, nous condamnons avec force cet acte intolérable. Effectivement, la pauvreté dans ce quartier
entraîne des difficultés sociales qui se développent d’ailleurs depuis l’apparition de l’épidémie.
L’éloignement d’une part de la population du milieu professionnel est inquiétant et encore plus chez les plus jeunes. Un certain nombre de ces jeunes personnes (inutile de préciser qu’il ne s’agit pas d’une majorité) développe des économies informelles et illégales qui génèrent des revenus bien supérieurs à ceux d’un emploi légal. La suite passe souvent par la case prison.
Certains d’entre eux retrouvent le chemin d’une insertion sociale dans la société mais certains sont aussi « récupérés » et utilisés de manière malveillante et se radicalisent.
Les moyens d’agir se situent à trois niveaux :
★ Agir sur les leviers économiques et l’insertion professionnelle dès la pré-adolescence ;
★ Agir sur les leviers sociaux : sensibilisation/éducation ; prévention et sanction lorsque cela est nécessaire ;
★ Agir sur le niveau de responsabilisation des personnes et des parents : médiation et travaux d’intérêt général.

L’action locale
Malheureusement les postes assurant le suivi de ces jeunes sont aussi en baisse au niveau national depuis plusieurs années. Sur notre commune, des personnels de la prévention spécialisée intervenaient depuis plusieurs années sur les quartiers du bois du Verne et du Plessis, avec un financement important du département. La municipalité de Montceau-les-Mines n’a pas
souhaité maintenir leur action qui s’est arrêtée en 2020, nous le déplorons car l’action de ces personnels est primordiale pour réaliser le suivi de ces jeunes dans la société. Le système mis en place par Mme Jarrot sur lequel nous avons émis des réserves semblent ne pas être en mesure d’apporter suffisamment de solutions et s’avère impuissant à régler les problèmes constatés.
A une échelle plus large, il existe aussi sur le bassin minier un Conseil Intercommunal de Sécurité et de Prévention de la Délinquance qui rassemble tous les acteurs locaux concernés par ces problèmes : municipalités, établissements scolaires, services sociaux, prévention judiciaire de la jeunesse, police nationale et municipale, bailleurs sociaux, mission locale… Le but est de
recouper et partager des informations et de chercher des solutions au cas par cas. Nous regrettons cependant que Mme le Maire ait refusé que l’opposition y siège, alors que c’est prévu par la loi. La sécurité publique est effectivement l’affaire de tous, et tous les avis doivent être entendus.

Les élus d’ECM
Hélène TOUILLON
Eric COMMEAU
Nicolas BONNAND
Avec le soutien d’Energies Citoyennes Montceau

24 commentaires

  1. qu'est ce qu'ils sont droles encore une fois

    on ne résout pas un problème avec ceux qui l’ont créé depuis des décennies ….. tant qu’ils continueront à importer et financer (avec notre argent en plus) les causes. personne (meme pas le RN qui est desormais aussi has-been que tout le reste) ne propose d’inverser le sens des voyages et des dépenses

  2. Où est l’union sacrée, monsieur Commeau fait bande à part ?

  3. Et la faute à qui donc..la chienlit perpétuelle est en place depuis 81..voire 74…Cherchez l’erreur.Les exclus du travail…????Mais qui donc a matraqué les entreprises de charges et d’impôts à tout va pour faire de l’assistanat à tour de bras…depuis 81…???On se demande même si les listes de gauche issues pour la plupart des milieux de la fonction publique..on une idée de ce qu’est une entreprise et comment çà fonctionne…à mon avis pas le moins du monde…!!!

  4. Concernant la délinquance des mineurs, la solution à mon avis est là :

    http://www.assemblee-nationale.fr/dyn/15/textes/l15b1470_proposition-loi

    Solution : Suppression des aides aux familles des délinquants mineurs.

    Le problème actuel est que la ville de Montceau est devenue une zone de non droit.

    La paillote est toujours en place alors que l’occupation permanente est illégale.
    Mme le maire et l’équipe municipale n’ont toujours rien fait et donc laissent faire

    Le trafic de drogue finance souvent les réseaux djih\adistes et le crïme organisé.
    Les élus et l’équipe municipale est-elle d’accord pour laisser en place ces trafics?

    Pourquoi le procureur n’a-t-il pas encore été saisi par la municipalité ?

    Les élus locaux ( de tout bord) parlent et commentent, mais ne font rien.

  5. Tant que la société fera des désespérés, aucune loi ne permettra de gérer le problème !!!
    Quand on est désespéré, la peur n’existe pas….
    Alors les élites attaquez vous à la cause racine:
    Mondialisation
    Emploi
    Justice et équité
    Inégalité sociale abyssale

    Et puis plutôt que de compter le nombre de contraventions pour attestations ou masques manquants, prenez soin des gens en ne leur faisant plus peur… A t’on déjà fait la guerre à un virus???? sauf en France !!!!
    Cherchez l’erreur.
    Ah et puis pour ceux qui veulent avoir la vraie info visionnez ce film
    https://odysee.com/@CélineNatureTv:f/HOLD-UP-VERSION-AUGMENTEE:b
    Il dure 2h45 mais ça vaut la peine et la deuxième moitié est effarante….

  6. Ah ça pour blablater ils sont fort !!!mais pour le reste, rien comme d’habitude…pauvre de nous….

    • Et vous, que proposez vous @Lepetitprince71?
      et @Eva, pensez-vous que cela ne sert à rien de dire que l’on soutient les pompiers? Pensez-vous qu’il existe une baguette magique pour faire cesser tous les problèmes??
      Et puis relisez le texte, ils ne parlent pas de médiateurs mais d’éducateurs spécialisés, toute la nuance est là…entre du bricolage avec des gens pas toujours formés et une vraie action éducative et ciblée.

      • Chère Julie, vous me faites bien rigoler avec vos éducateurs spécialisés comme si cette racaille avait besoin de leçon d’éducation !!!…ce sont des sanctions , des peines de prisons oui et les parents en méritent autant pour les laisser faire ainsi . Vous voulez des idées et bien en voila quelques unes : rétablissement des peines plancher, abaissement de l’âge de la majorité, création de centres d’éducation fermés gérés par des militaires avec la discipline que cela implique, la suppression des aides de l’état aux parents responsables et paiement des dégâts engendrés par les enfants, des prisons à la façon américaine avec des peines effectuées en totalité, voilà quelques idées et j’en ai plein d’autres. A force de laisser faire, les citoyens vont être obligés de faire la loi eux même…et vous vous doutez bien comment cela va finir !!!

        • Merci pour ces pistes, @lepetitprince, cela fait avancer le débat même si je ne suis pas d’accord avec ces solutions.
          Pour ma part je suis persuadée qu’éducation et sanction doivent aller ensemble, on ne peut pas les séparer.
          Même ultra-violents ou sans repères, ces jeunes ne sont pas des animaux que l’on peut dresser à l’américaine en leur faisant casser des cailloux ou se lever à 3h du matin pour chanter la Marseillaise.
          Cette manière forte fonctionnera peut-être pour certains d’entre eux, mais sans action éducative en parallèle ils retomberont dans leurs travers: regardez le taux de récidive aux États–unis justement. Les prisons sont remplies: est-ce une solution de mettre la jeunesse en cage?
          Les éducateurs organisent ce qu’ils appellent des « séjours de rupture » qui isolent ces jeunes de leurs anciennes fréquentations, des écrans et éventuellement d’autres dépendances (alcool, drogues..)
          Ensuite commence un. travail éducatif, avec comme objectif l’insertion sociale et professionnelle, et en impliquant les parents quand c’est possible.. C’est un travail de longue haleine, jamais efficace à 100% mais qui prend en compte la société dans son ensemble.
          Mais pour cela il faut donner des moyens à la Justice, en particulier la Justice pour mineurs, et ce n’est pas trop d’actualité malheureusement.

  7. Rien de nouveau dans ce texte que du réchauffé condamnant fortement soutenant fortement les pompiers policiers etc. Et j en passe. Les causes les constats habituels. Les mêmes qui croient encore aux médiateurs quelle blague !et la politique récupération qui s invite en fustigeant la Maire de la ville comme étant en partie responsable ! Pitoyable .

  8. Nous pourrions être en accord avec ce communiqué si bien sûr il ne finissait pas par les éternelles excuses que la gauche trouve à ces sauvageons depuis des décennies.
    Nous allons finir par croire que tout ceci est de notre faute . Nous qui travaillons, qui réglons nid impôts et qui élevons nos enfants avec le respect des lois de et des personnes.
    Même si je ne suis pas de d’accord avec cette déclaration elle a tout de même le mérite d’être faites.
    Mais où est donc passé le conseil municipal majoritaire ? Pas un mot, pas une condamnation pas une action.
    La peur les tenailles et bien entendu comme ils ont ratissé large pour monter une liste il ne faut pas froisser les différences.

  9. On a beau critiquer ceux qui condamnent ; mais par contre du côté de Mme Jarrot et sa clique toujours aucunes réactions; tout simplement honteux !!!

  10. un avenir bien sombre nous attend

    je pense aussi que le RN n’est pas la hauteur du problème car bien trop mièvre et mesurettes nettement insuffisantes ; mais tous les autres sont encore pires car ils ont créé maintenu soutenu et développé le problème qui ne fait que s’amplifier partout en france (et pour ne pas dire plus que complices) mais les électeurs en ont encore redemandé à 100%, on en sortira donc jamais ?

  11. Il faut tout reprendre depuis le début.
    Rétablir le septennat en annonçant avant le 1er tour un ticket (président /1er ministre) .
    Sortir des traités qui imposent finalement une pseudo politique étrangère sur les sujets de sécurité intérieure (Ordre publique,quantum des peines , administration pénitentiaire, dissuasion, droit de l’homme et de la femme, éducation entre autres)
    Investissement super massif pour la santé, toute la santé et la justice,toute la justice.
    Le même jour nous devrons voter pour les élections municipales,départementales ,régionales .
    Présidentielle et députés la même année.
    Conseil constitutionnel non nommé mais élu par le peuple.
    Référendum pour un vote de confiance à mi-mandat obligatoire.
    Vote obligatoire.
    Seuls les traités commerciaux de la zone euro doivent être appliqués. C’est de toute façon le bon échelon face aux deux super puissance.
    Élection municipale non pas sur des listes mais sur des noms
    Ne trouvant plus d’espaces démocratiques je jette ici quelques idées en vrac juste pour reflexionner pas pour polémiquer.
    Je pense aussi que tous les élus ayant eu un mandat avant 2008 ne devraient plus se représenter.
    Juste citoyen peut-être incompétent mais concerné.

  12. Nous connaissons tous la chanson de nos élus: paroles et paroles et paroles 😊. Les heures de réunions pour rien de nos élus pourraient peut-être à servir à autre choses. Madame la maire de Montceau a supprimée l’action sociale sur les quartiers difficiles, alors Madame prenez votre courage à deux mains et faites le travail des personnes de l’action sociale, vous servirez au moins à quelque chose. 😡🕊

  13. On vois personne de la Mairie dans ce quartier qui est abandonné : ni médiateurs ; ni police municipale ni éducateurs . Etonnons nous pas de ce qui s y passe.Mme Jarrot à fait des choix faut pas s étonner maintenant que ça soit le cirque.

  14. L’éducation, cela passe aussi par la sanction. Et quand la sanction fait mal, et bien, on y réfléchit à 2 fois.

  15. 1) À tous ceux qui pensent que la seule répression stricte, les sanctions systématiques…. sont les meilleures solutions, de nombreuses études scientifiques commencent à démontrer que cela est contre-productif, dont celle-ci par exemple : https://www.persee.fr/doc/rfsoc_0035-2969_1995_num_36_3_5076 (c’est bien connu, la violence entraîne la violence!) et on ne s’en sortira donc jamais ainsi (sauf à vouloir une classe dominante protégée et des esclaves emmurés? qui sait? cela pourrait-il être le rêve implicite et caché de quelques uns dont je ne suis pas?)!
    2) Reset, vos propositions sont très intéressantes, j’en souscrit une très grande partie. Je garde une réserve sur le vote obligatoire car c’est prendre le problème à l’envers, je préférerais infléchir les politiciens à devenir enfin vertueux et exemplaires (et donc en créer les conditions), et ainsi, je suis persuadé que cela donnera à tout le monde (sauf exception) l’envie de voter ; et je suis pour la séparation dans le temps des élections des divers échelons territoriaux, car cela permet d’organiser des contre-pouvoirs au cas où la tentation corruptible des pleins pouvoirs d’un parti se mette en place (car même vertueux au départ, les tendances profondes de l’espèce humaine sont tout de même la domination à cause de la peur).
    3) Hold-up est un brulôt complotiste, c’est incontestable dans les derniers loufoques 3/4 d’heure du film (cela en est même grossier). Cela ne veut pas dire pour autant qu’il faut tout rejeter, et que certains points sont donc cohérents et vérifiables. Tout n’est pas blanc ou noir, il est tout à fait autorisé de réfléchir avec intelligence et pondération à tout, aucune loi l’en empêche, cela est même encouragé. (Article premier de la DUDH : « Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité ») et ( https://www.vie-publique.fr/fiches/275483-quest-ce-que-le-bloc-de-constitutionnalite )

    • On attrape pas les mouches avec du vinaigre et mon « vote obligatoire » n’est qu’une accroche lol.
      Concernant le calendrier électoral je veux juste soulever le problème de notre inconstance face à à la longévité politique et économique des allemands, des chinois, des russes et d’autres qui se délecte de notre politique de non projet. D’ailleurs l’Asie nous regarde nous déliter car le temps joue pour eux. Un peu de constance quoi!
      On ne pourra plus dire « quand la chine s’éveillera », mais quand » l’Europe s’endort ».

      • Oui, je vous comprends. J’ai déjà longtemps constaté que l’Asie nous a déjà largement dépassé (la crise sanitaire nous en révèle un aspect flagrant), que nous nous sommes endormis sur notre 1789 en étant convaincus que c’était gagné pour l’éternité, alors que l’inconstance est en effet devenu notre marque de fabrique. Mais l’Allemagne est un pays fédéral, la longévité est possible car l’État ne règle pas tout, et les coalitions sont possibles là bas. Chez nous, c’est notre centralisation absolue (la décentralisation n’est pas la déconcentration, les préfectures ne sont pas des décentralisations, les régions n’ont aucun pouvoir législatif) qui nous fait risquer l’abus de pouvoir. Chine, Russie, c’est autre chose…..
        Alors dans ce cas, j’en reviens aux contre-pouvoirs des journalistes et des juges que j’appelle à reprendre des forces, de la vigueur et du courage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *