Montceau – En souvenir de Giovanni : « Je ne veux plus de mamans en pleurs »

Trois cents personnes à l’enterrement de Giovanni Gargaglione le 26 juillet dernier, à peine une centaine ce samedi 7 septembre. « On oublie vite » regrette Edwige, sa maman à l’endroit même où dans la nuit du 19 au 20 juillet 2019, son fils, a perdu la vie suite à un tragique accident de la circulation. Giovanni avait 21 ans.

Le temps passe. Et pour ne pas oublier, sa famille organisait ce samedi en début d’après-midi une marche blanche en hommage à Giovanni. Une marche du souvenir mais également pour réclamer davantage de sécurité sur la route et notamment dans le secteur du Plessis où dernièrement, également, le petit Matthew, percuté par une voiture, est décédé des suites de ses blessures.

La maman de Giovanni a trouvé dans ce combat de la sécurité routière un nouveau souffle qui lui permet de surmonter son immense douleur. « Je ne veux plus de mamans en pleurs » a t-elle exprimé. « Il faut mettre des dos d’ânes pour ralentir la vitesse autour du Plessis. Je vais mettre toutes mes forces pour changer aussi le comportement des conducteurs ».

J.B.

10 commentaires

  1. elle est ou la moto,?

  2. Et oui elle et ou, mister

  3. Ne serait on pas en train d inverser les rôles????
    Maintenant on va emm…er les automobilistes avec des ralentisseurs ou autres sous prétexte de la sécurité!!!!!
    Mais plus personne ne parle du fait que la victime roulait sans casque sur une moto qui a disparue certainement pas par hasard( homologation????) et qu un autre protagoniste( pour rester poli) roulait a contre sens

    • Tout à fait d’accord « Cricri » !
      Vous avez bien résumé la situation :
      On va emm…er tout le monde à cause de quelques uns qui font n’importe quoi !

  4. La sécurité routière,
    C est également d arrêter de rouler avec des motos non homologués qui n ont rien à faire sur la route,
    sans assurance, sans casque.
    Effectivement tout ça c est le résultat du laxisme des autorités qui ont laissé faire des années.
    Et maintenant des familles payent le prix .
    Il faut demander des comptes aux autorités, ce sont eux les vrai responsable.
    Pourquoi a t’on laissé faire ?
    Et sa continue……

  5. Les piétons ont certes des droits mais aussi des devoirs
    Déjà sont considérés comme piétons ceux ou celles qui sont a pieds et non pas en vélo trottinettes ou autres……ils doivent les pousser
    Ensuite certes ils ont des passages protégés mais ne doivent pas traverser a moins de 50 mètres de ceux ci ( artR412-37) . Ceci est verbalisable a 4€ .
    De plus ils sont tenus de regarder avant de traverser et en aucun cas s engager en sautant sur la route sous prétexte de priorité
    En espérant que ceci remette un peu les choses en place

    • Si j’ai bien compris, cette marche blanche n’avait pas de rapport avec la mort du très jeune Matthew, qui lui était effectivement piéton …
      .
      Depuis plusieurs années, les véhicules doivent s’arrêter avant un piéton qui traverse, même s’il est à moins de 50 mètres d’un passage protégé (et Heureusement !)
      .
      Le piéton ne doit alors risquer qu’une amende (très théorique !) et pas plus !
      .
      Je ne connais pas le numéro de la loi applicable, mais vous pourrez vérifier sur n’importe quel site internet spécialisé sur le code de la route …

  6. Mais c’est quoi ce niveau et cette déferlante de propos nauséabonde dans les commentaires ? Blâmer un pauvre jeune homme mort sous prétexte qu’il ne portait pas de casque ? Avez-vous un minimum de respect pour la famille et les amis de Giovanni ? Vous devriez avoir honte de ce que vous êtes en train de dire et probablement de penser. Regardez vous donc tous dans un miroir avant de débiter de telles sottises

  7. C’est pas en mettant des ralentisseurs que sa résoudre le problème est faire revenir son gamin .

    Que les policier face leur travail en chopant tout ceux qui roule sans casque ou à contre sens dans les rond point sur le bassin minier .

    Après je rejoint cricri les piéton sont prioritaire uniquement quand ils on devant le passage piéton est qu’ils ou elle regarde la route avant de traverser ( la police devrait sanctionner tout ceux qui traverse hors des passages piétons .

    • « Après je rejoint cricri les piéton sont prioritaire uniquement quand ils on devant le passage piéton » :
      .
      Faux, faux, faux ! Et vrai en même temps ! !
      .
      Voir par exemple https://www.legipermis.com/blog/2015/05/18/pieton-qui-traverse-au-rouge-est-il-dans-son-droit/ (Je n’ai pas trouvé rapidement de lien plus explicite sur le sujet)
      .
      En résumé : Le piéton qui traverse à moins de 50 mètres d’un passage clouté est en tort, mais si vous en renversez un dans ce cas (dans les 50 mètres), c’est vous (ou votre assurance) qui en en subirez les conséquences !
      .
      Extrait de l’article cité ci-dessus :
      .
      L’article R412-6 précise la nécessité pour les usagers motorisés de la route d’avoir une attitude permettant d’anticiper la traversée des piétons sur la chaussée.

      « Tout véhicule en mouvement ou tout ensemble de véhicules en mouvement doit avoir un conducteur. Celui-ci doit, à tout moment, adopter un comportement prudent et respectueux envers les autres usagers des voies ouvertes à la circulation. Il doit notamment faire preuve d’une prudence accrue à l’égard des usagers les plus vulnérables. »
      .
      Les « usagers les plus vulnérables » étant les piétons, les cyclistes, et les 2 roues en général.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *