Montceau – Déconfinement aussi pour les gilets jaunes du Magny

Photo archives.

Ce lundi 11 mai est une nouvelle étape en 2020. Après, virus, confinement, toujours virus puis déconfinement et toujours et encore virus… voilà le retour des gilets jaunes du Magny qui espéraient en ce jour symbolique de reprise de l’activité économique, entre autres, soutenir le personnel soignant de l’hôpital Jean Bouveri.

Pas de rassemblement mais un communiqué, ci-dessous.
Citoyens, Citoyennes,
Il était prévu pour ce premier jour de deconfinement un rassemblement devant le centre hospitalier Jean Bouveri pour soutenir et remercier le personnel soignant, mais après réflexion, nous avons jugé préférable de l’annuler. En effet même si nous avions l’intention de prendre toutes les mesures nécessaires, après discussion suite à une polémique sur les réseaux, ils ne nous apparaît pas judicieux pour le moment dans un souci de respect du-dit personnel de se réunir devant l’hôpital alors que la pression de cette crise pèse encore sur eux. A défaut de ne pouvoir aller les soutenir nous leur apportons notre soutien via ce communiqué. Nous rappellons que nous les avons toujours soutenus (le personnel soignant se joignant également aux actions GJ), nous les soutenons actuellement et les soutiendrons par la suite. Et nous espérons que ceux qui les applaudissent à 20h tous les soirs se joindront à eux comme nous le ferons une fois la crise terminée, ou du moins contrôlée. Donc soyons patients pour le moment et dès que le personnel soignant appellera à descendre dans la rue, soyons présents !!!
Nous souhaitons également rappeller au gouvernement que nous sommes toujours là. Que la crise du Covid-19 n’a pas enterré le mouvement et que la flamme de nos vertus humanistes et révolutionnaires ne sera jamais éteinte.
Les Gilets Jaunes du Magny

30 commentaires

  1. Heureusement que le gouvernement que vous combattez A soutenu les petites et moyennes entreprises à aider pour que le chômage partiel est lieu à tous les travailleurs à donner des primes aux précaires et vous n’êtes toujours pas content ? Allez dans d’autres pays et vous verrez si les habitants sont mieux lotis

  2. J’en connais que ça arrange d’être masqué ! !!!! Je dis merci ux soignants SANS gilet jaune. Vous êtes grotesques. Les français ont d’autres soucis que vous

    • Ah épicurien encore une occasion de vous taire, merci les GJ d’être toujours la merci aux aides soignant avec GJ d’être présents dans les hôpitaux ! Bizarrement épicurien il y a beaucoup d’appels à manifester donc oui les Français on le soucie du fin de moi savoir s’ils pourront manger à leur faim… c’est vous qui êtes grotesque c’est pas épicurien c’est est puis plus rien…

  3. Bravo ! Un communiqué au lieu d’un rassemblement…on peut constater que pour se faire entendre on a pas besoin de se retrouver à 148 en se partageant un repas alors que la situation exige que seul 10 personnes soient présente…je dis ça…je dis rien….

  4. Le mouvement des Gilets Jaunes n’a pas succombé au virus mais qui en aurait douté ? Au contraire cette période noire, dont on se serait bien passé, va sans doute le renforcer à ce que j’entends autour de moi. Cette crise a démontré le bien fondé des actions militantes pour sauvegarder les services publics mis à mal depuis 30 ans. Elle a révélé au grand jour l’imprévoyance, l’incohérence, l’amateurisme bref l’incompétence de nos « Dirigeants ». Ce qui les a donc, en plus, conduits à nous mentir au sujet de l’efficacité des moyens mis en œuvre à défaut… d’en disposer. La catastrophe est totale tant au plan humain qu’au niveau économique ou social. Le pire, c’est que nos soit-disant élites ne semblent pas avoir conscience de leurs responsabilités.
    A présent, dès qu’il s’agit de prendre une décision importante (comme c’est le cas sur certaines modalités du déconfinement) , ils s’en défaussent sur autrui (Maires, Enseignants, Préfets, Collectivités locales etc.). Au cas où les choses tourneraient mal, ils n’en seront pas responsables.
    D’ailleurs les Français ne sont pas dupes.
    Seuls 3 Français sur 10 soutiennent encore Mr Macron.
    Et ce ne sont pas les mesures budgétaires ponctuelles consenties pour éviter que la défaite ne se transforme en déroute qui changeront fondamentalement l’opinion. Tout le monde a compris (ou presque cf Kamikaze) qu’ils nous faisaient, en la circonstance le coup du pompier pyromane…
    Perso, j’ai dit dès le départ que je ne reprendrais les manifs que quand la circulation du virus serait très proche de zéro.
    Comme les GJs (dont je fais d’ailleurs partie depuis le 1er jour même si je ne suis pas QUE cela), je me sens responsable vis à vis de toute la collectivité mais quand je reviendrai pour combattre ce système absurde, je ne serai pas seul. Beaucoup vont quitter leur TV et leur ordi au profit de la présence physique. L’été sera chaud, croyez moi !

    • En pleine crise GJ, on a vu le résultat des élections européenne …..

      • On a surtout vu que les Français ne veulent pas de cette Europe là. Une Europe de technocrates qui vivent au dépends des peuples ne les intéresse pas. Donc ils se sont abstenus…

    • Ils semblent que le déconfinement est réveillé certains de nos compatriotes que l’on voyait beaucoup moins ces temps ci . Mais tirer sur le gvt étant leur plus grand sport , les revoilà.
      Il est assez drôle de voir que lorsque des décisions sont prises par le gouvernement ; les GJ disent « il faut que les décisions soient prises en concertation » d’ou leur propension a réclamé des référendums et là le gvt associe les représentants nationaux (partis d’oppositions , syndicats , etc…) ou locaux (maires , enseignants , préfets , collectivités locales , soignants ,etc….) et cela ne va pas encore . On voit bien que la critique est très facile ; mais l’action du gvt qui a soutenu toute la population pendant ce confinement vous échappe. Peut-être auriez-vous préféré que d’autres soient au gvt , je n’ose même pas imaginer le carnage .
      Extrait du JDD du3 Mai : Des responsables politiques de premier plan feraient-ils mieux qu’Emmanuel Macron (40%) face à la crise du coronavirus? Selon notre sondage Ifop ( 2 Mai)pour le  JDD*, aucun autre leader ne convainc complètement une majorité des Français puisque 20% répondent oui pour Marine Le Pen ou pour Nicolas Sarkozy, 15% pour Jean-Luc Mélenchon et 13% pour Xavier Bertrand. Les autres personnalités parmi les 13 testées – François Baroin, François Hollande, Ségolène Royal, Yannick Jadot, Gérard Larcher etc. – ne dépassent pas les 10%.
      Mais en ces temps délicats pour la santé , restez prudent.

  5. Au vu des commentaires de nos détracteurs (épicurien) je commence à comprendre qu’en fait vous n’avez pas de réelles arguments contre nous. Vous n’avez que de la haine. Et pourquoi ? Nous ne sommes pas responsable de la destruction des services publics ni des dénis de démocratie mis en place depuis 30/40 ans. Les gouvernements/le pouvoir en revanche oui.
    Que nos opposants reviennent avec des arguments !!! Et surtout (…) venir nous rencontrer pour oser le débat !!!

    • Salut Yanis,
      Tu as raison, le fameux épicurien n’est qu’un roquet qui aboie sous la protection de ses maîtres, derrière sa grille qu’il n’osera jamais franchir.
      Son seul plaisir de prétendu épicurien, c’est de vilipander ceux qui ont le courage qui lui fait défaut ; et c’est ça qui le met en rage contre vous.
      Propose lui un débat public comme je l’ai fait avec d’autres et il partira la queue entre les jambes et le museau au ras du sol.

      • Malheureusement les gens comme Epicurien, Republiqun et Onauratoutvu sont des trolls. Ils aiment crier leur haine des GJ et des contestataires dans les commentaires mais ils sont pas prêt à nous affronter sur le terrain des idées !!! Ils oseront jamais venir si on organise un débat public !!!

        • Mr Malot, vous êtes le premier, et vous l’avez écris sur ce site plusieurs fois, que vous légitimez la violence. Dès lors, comment débattre ?

    • Mr Malot, les français dans leur ensemble sont responsables de tout ce qui arrive aux Français. Les français élisent leurs dirigeants. S’ils ne le font pas, ils ne peuvent encore une fois que s’en prendre à eux même.

      • Il y a une part de responsabilité certes….mais les médias, la désinformation sont tout aussi responsable. Tout comme nos institutions. On sait pertinemment que certains politiciens sont des escrocs et pourtant on les autorise à se présenter (Balkany en est un bon exemple). Et malgré tout parce qu’ils ont élu quelqu’un ils n’auraient pas le droit de changer d’avis et de vouloir radicalement changé les choses ?

        Quant à la violence, si essayez de la comprendre c’est la légitimisé…..alors soit. J’accepte ce raccourci.
        Mais vous savez il y a des arguments en faveur de ces violences. En faveur des black-blocks,…. Toute façon un jour faudra bien rendre des comptes 😉

        Néanmoins ne faite pas de mon cas une généralité 😉 Tous les GJ ne sont pas des partisans de la violence. Moi ce sont les méthodes de répression et le comportement honteux des policiers en général (hors GJ) qui m’ont rendu comme ça. Au tout début j’était pacifiste….puis on évolue. C’est ainsi. Vous même Onauratoutvu, vous n’avez pas toujours eu les mêmes idées, les mêmes discours au fil de votre vie. Pourquoi le reprocher aux autres ?

        Et si ça vous choque mes propos, portez plainte !!! Mais ça c’est comme débattre en public vous en êtes incapable. Couard.

        Mais je reste optimiste. Un jour nous débattrons IRL

        • Mr Malot,
          Votre ton insultant est savoureux. Que cela vous apporte t’il de me traiter de couard ? Le soulagement temporaire d’une frustration qui vous habite ? Ce genre d’attitude puérile et irréfléchis vous déshonore plus qu’elle ne me touche.

          • Encore une fois vous voyez des choses qui n’existe pas. Ou ai-je été insultant ? Couard est une insulte ? Encore une fois si vous vous sentez offensé, portez plainte. Mais comme je l’ai dit c’est comme débattre en public, vous ne le ferez pas. Donc si ce n’est de la couardise qu’est-ce donc ?
            Par ailleurs vous n’êtes pas toujours respectueux non plus 😉
            Quand à mon honneur, je ne vois pas en quoi mes propos me déshonorerait. Au contraire.

  6. Yanis va déjà travailler une fois dans ta vie ça ne te fera pas de mal

    • Cher Loïc, sache que j’ai travaillé dès l’âge de 18 ans (apprentissage + contrats au mois ou à la semaine). Et que cela fait depuis début novembre 2018 que l’on ne m’a ni rappellé ni proposer de travail malgré mes demandes et des entretiens à la pelle….Donc pour info je sais ce qu’est le travail. Qui est-tu pour me juger sans me connaître ?

      • Mr Malot,
        Si vous attendez que les autres viennent vous offrir du travail, vous n’êtes pas sortie de l’auberge. Actuellement, sur Rhône Alpes, un plombier débutant, c’est 2000 euros par mois. Les entreprises du secteur manquent cruellement de main d’œuvre. Pourquoi ne faites vous pas une formation ? Pourquoi ne vous réorientez vous pas ? Pourquoi n’allez vous pas prospecter dans les régions ou l’économie et les populations sont plus dynamiques qu’au Montceau ?
        Si je comprends bien votre réponse, vous vivez au crochet de la société ? Celle que vous dénoncez et combattez ?
        Si vous passez des entretiens à la pelle, et que vous n’êtes pas retenu, je vous conseille de vous remettre en question, il y a quelque chose qui ne va pas chez vous (votre attitude, votre motivation, votre présentation, votre manière de communiquer etc …). Tout cela se corrige, à condition de le vouloir.

        • Il est facile de stigmatisé celui dans la difficulté. Il est plus difficile de se mettre à sa place. Vous savez pourquoi je ne retrouve pas de travail ? En un mot : Discrimination.
          Et rassurez-vous dans un mois je suis radié donc je ne vivrais plus aux « crochets de la société » comme vous dites. Mais rassurez-vous je mène des projets (artistiques principalement) à côté qui (je l’espère) me permettront de gagner de l’argent et de me sortir de tout ça. En attendant j’ai de quoi subvenir (en plus du chomage). Et légalement !!! Des p’tits boulots quoi. Pas des grands métiers d’avenir ça ira.
          Parce que voyez-vous je pars du principe qu’il faut faire quelque chose qui nous plait.
          Ne vous en déplaise, je serai ce que je veux être. Et pas ce que l’on voudra que je sois.

        • Bonjour,
          Malgré votre anonymat, pourrait-on savoir quel est votre âge et votre travail…

  7. Je viens de lire l’ensemble de vos commentaires et franchement ça me navre. J’y vois quelques vérités : OUI, je suis d’accord avec « Onauratouvu » Yanis a quelques fois prôné la violence mais je le connais, il ne passera jamais à l’acte vis à vis d’autres êtres humains. Il aime les gens. Par contre, quand il poste, il devrait s’interroger sur l’influence qu’il peut avoir sur d’autres moins humanistes que lui.
    OUI, Yanis a raison lui aussi quand il dit que les « Onauratoutvu, Epicurien et consorts » ne proposent jamais aucun argument mais se contentent de slogans.
    Perso, je ne pense pas qu’ils soient plus bêtes que vous et moi. Ils ont peut-être des choses sensées à dire. Alors, paresse intellectuelle ?
    En tout cas, il serait temps qu’ils se secouent et participent vraiment à l’analyse de l’article commenté.
    Seules la discussion, la contradiction voire la critique constructive alimentent la réflexion. Il serait vraiment salutaire d’arrêter cette querelle stérile pour vous recentrer tous sur le sujet traité. Car vos enfantillages brouillent le message de ceux qui comme Goliath (par exemple) ou moi-même prennent le temps d’apporter des faits, des chiffres vérifiés, le fruit de leur expérience et de leur réflexion. Leur message est hélas noyé par le flot de vos posts insignifiants.

    SVP , Laissez de l’espace aux autres. Nous nous prétendons toutes et tous Démocrates. La moindre des choses est de respecter autrui. D’avance merci à vous.

    • Mon cher JB,

      Je pense que nous aurons l’occasion d’en reparler de vive voix comme nous l’avons déjà fait, mais je crois que si l’on condamne la violence qu’aurait prônée Yanis, car il faut la condamner, il faut encore plus vivement condamner les paroles d’un préfet qui déclare à une manifestante « Nous ne sommes pas dans le même camp », il faut aussi condamner les déclarations du président de la République selon lequel les GJ seraient « une foule haineuse ».
      De tels propos sont dignes d’un état de guerre civile, et en tout cas indignes de la fonction de ceux qui les ont prononcés.
      Et ces protestations, ces condamnations je ne le ai jamais vues écrites ici par ceux qui accablent Yanis. Et je parie avec la certitude de ne pas perdre que sans le dire ils les ont approuvés.
      Et ils ont de toute façon intérêt à renouveler leurs attaques, le plus souvent pesonnelles, pour brouiller le débat comme tu le dis, car débattre, argumenter n’est pas leur préoccupation, leur seul but est de décridibiliser coûte que coûte.
      Des arguments ? Ils n’en ont pas. Par exemple, lorsqu’on propose à Yanis de se remuer pour trouver un emploi, c’est un faux argument tout simplement parce que si Yanis obtient un emploi, il prendra la place d’un autre qui en sera privé. Le taux de chômage restera inchangé.

      Nous pourrions débattre de la violence, de ses causes, de ses buts, de ses formes.
      Un seul exemple : la mort de centaines de personnes dans la rue chaque hiver en France n’est-elle pas une forme de violence inacceptable alors que d’autres comptent leur fortune en dizaines de milliards d’euros.
      Comment après le siècle des Lumières et après avoir adopté la devise « Liberté, égalité, fraternité » peut-on accepter autant d’inégalités ?

      La violence des uns, certes contestable, n’est qu’une réponse à une autre violence, plus silencieuse, plus sournoise, plus larvée et malheureusement plus admise et plus légitimée de quelques autres et de leurs collaborateurs.

      Les sociologues sont unanimes, la violence, celle qui trafique, qui incendie, qui blesse, qui tue, celle qu’on affiche et que condamne le code pénal et chacun d’entre nous, germe surtout sur la pauvreté.
      L’autre violence, celle que je qualifiais de larvée, celle qui licencie, qui bloque les salaires et les retraites tout en protégeant les dividendes des actionnaires, celle qui augmente les cadences, qui harcèle dans les entreprises, qui ferme les services hospitaliers ou des hôpitaux entiers, celle qui fraude l’administrations fiscale, qui creuse encore et toujours les inégalités mais qui est à l’abri des lois qu’elle dicte elle-même, celle-là, elle germe sur les richesses et la cupidité.

      • Tu prêches un convaincu… On dit juste la même chose un peu différemment parce que notre analyse est la même. J’ai le souvenir vivace d’avoir dénoncé sur les réseaux sociaux, l’extrême violence des dirigeants d’une société industrielle qui avait fermé normalement en Août comme tous les ans.
        Sauf que, à leur retour de vacances, les salariés avaient trouvé la grille de l’usine fermée. Devant cette grille, une file de taxis pour les reconduire chez eux. Chaque fois que j’y pense (et pourtant ça date d’au moins 10 ans), l’émotion m’étreint en repensant à l’interview de cette salariée d’une cinquantaine d’année, en larmes, abasourdie par la soudaineté de l’événement. Elle était entrée dans la boîte à 16 ans… Certes, cette violence là n’est pas spectaculaire mais Oh combien réelle.!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *