Montceau – CS Orion : une reprise dans l’urgence

De gauche à droite : Hassan Asdali (président), Mohamed Chahoub (trésorier), Imad Akamoume (entraîneur de la B) et Baroudi Benarioua (entraîneur de la A).

Aux abords du stade à la Saule, ils ont tous retrouvé le sourire. Il y a encore quelques jours, le CS Orion était plus que moribond, presque mort. Mais on ne laisse pas un club de football aussi mythique, mourir sans voler à son secours, sans lui prodiguer les premiers soins pour le réanimer et, finalement, « rallumer la lumière » souffle le nouveau président du CS Orion, Hassan Asdali.

« L’ex-président (Florentin Domis), nous a mis des bâtons dans les roues notamment quand nous avons voulu récupérer les dossiers du club. Quand nous lui avons demandé le montant de la dette, il n’a pas voulu » soutient Hassan Asdali.

Président et joueur, il ne voulait surtout pas que le club disparaisse. « C’est mon club de coeur. Quand j’étais jeune, je venais au stade à vélo, j’avais 14/15 ans » se souvient-il. A 35 ans, il vient donc d’enclencher la première pour sortir de CS Orion de l’ornière.

A ses côtés, un trésorier, autre joueur du club, Mohamed Chahoub et une secrétaire, toute nouvelle à la Saule, Carine Belbachir. « Nous repartons avec le même coach, Baroudi Benarioua » ajoute le nouveau président trop pressé de ne pas manquer le deuxième entraînement d’avant saison.

Dès le 1er septembre, l’équipe A débutera son championnat en D3 et l’équipe B en D4. Baroudi Benarioua dispose d’une quinzaine de jours pour préparer les joueurs, notamment pour le premier match de l’équipe première à Saint-Rémy. « C’est une préparation accélérée » lance le coach, déjà concentré sur son job.  Imad Akamoume a en charge l’équipe B.

Deux rencontres amicales sont programmées, l’une dès mercredi, ici à la Saule contre le Breuil, la seconde, dimanche face à une équipe chalonnaise. Le temps presse.

Le CS Orion est de retour après bien des déboires financiers. Mais là, c’est une autre histoire qui ne fait que commencer. Pour l’heure, le club est sauvé sur le rectangle vert.

Jean Bernard

3 commentaires :

  1. Bravo à cette bande de potes qui s’est Mobilisée pour faire perdurer ce club mythique de Montceau.

    Contrairement à ce qu’on a pu lire dans les précédents articles, non l’ancien président n’a pas tout porté sur ses épaules ; bien au contraire. Il a été soutenu par des joueurs qui ont donné de leur temps personnel pour : analyser la situation financière avec la banque, contacté les instances (district, ligue, mairie…), pris contact avec les commerçants du bassin de la saule.

    Mais peut-être qu’il était dans l’intérêt de l’ancien président d’affirmer le contraire (et jouer la montre) pour fermer le club, en vue de retirer toutes responsabilités d’une gestion financière catastrophique et opaque qu’il a lui même (en partie) créée.

  2. Bonjour. Comment celui-ci va t’il se nommer ? Le CS Orion ou bien CS Les Fenecs ? ☺

  3. Adhil,votre propos est plus que limite..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.