Montceau – Corado Boust, la fin d’une aventure

Il n’a pas mis fin à sa carrière d’artiste. Corado Boust n’a pas tirer un trait sur la peinture, rassurez-vous. Il a simplement clôturé de la plus belle des manières son « aventure » à la grande halle des Ateliers du jour à Montceau-les-Mines ce week-end de Pentecôte.

Devant un public toujours aussi admiratif, Corado Boust, a offert en direct, une ultime toile de son passage aux ADJ. Du 18 mai au 8 juin 2019, le performer n’a eu cesse de s’inspirer de l’actualité du moment pour inonder la blancheur du marbre froid de son éclatante luminosité.

Deux toiles, l’une des pompiers de Paris devant la cathédrale Notre Dame en feu, la seconde, une aide-soignante au chevet d’une patiente, illustrent parfaitement l’état d’esprit du peintre. « Notre Dame, comment ne pas l’immortaliser et ces personnes en fin de vie qui ont besoin d’un accompagnement pour partir dignement, voilà des sujets auxquels je pense » avoue Corado Boust.

Artiste de coeur, artiste de passion, il n’est pas insensible au monde qui l’entoure, à ces images qui envahissent chaque jour son quotidien. Parfois aussi, il repart dans l’extase et superpose les images dans sa tête puis les juxtapose comme le pont levant sur le canal du Centre et le pont tournant, son ancêtre. « C’est une idée de partage que permet l’art graphique » dit-il. Il partage sa vue, sa vision. Comme il a partagé avec son public une date anniversaire. Le sien.

Jean Bernard

Les toiles sur les pompiers et l’aide-soignante devaient être remises à un représentant des sapeurs-pompiers de Montceau et à un membre de l’hôpital. Personne ne s’est présentée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *