Montceau – Contrôle de police du livreur de 23 ans : « Traumatisant et éprouvant »

Il est rentré tard chez son père ce vendredi. Le jeune livreur Uber Eats revenait de Mâcon où il a déposé plainte au commissariat, chargé de l’enquête.

Motif de la plainte ? « Je ne peux pas répondre, mon avocat m’a dit de rester discret » déclare-t-il.

Que s’est-il passé ce mercredi 5 janvier 2022 à proximité du McDonald’s en milieu d’après-midi ?  « Deux policiers ont voulu contrôler mes papiers et ça s’est mal passé ». Il n’en dit pas davantage. « Je ne veux pas entraver l’enquête », assure-t-il.

Sur les événements, le jeune étudiant en psychologie n’est guère prolixe. Les éléments dont nous disposons sont la vidéo de quelques secondes et quelques informations qui émanent d’un proche du commissariat de police de Montceau-les-Mines. A savoir qu’un des deux fonctionnaires a été victime d’une torsion du pouce, que le jeune a porté des coups sur ce fonctionnaire, qu’en somme, ce dernier était en légitime défense.

La vidéo montre en effet, la frappe du fonctionnaire au visage du jeune livreur. Seulement, « il n’existe pas d’images du début de l’altercation mais il y a plusieurs témoins. J’ai réussi à avoir les coordonnées de deux d’entre eux » précise-t-il. « C’est important » ajoute-t-il.

L’origine de l’intervention des deux policiers avait pour but de signaler au livreur qu’il stationnait sur une place handicapée. Fait qu’il reconnaît. « Si je devais payer une amende, il n’y avait pas de problème. Vous savez, j’ai déjà eu des contrôles de police et tout s’est toujours très bien passé. Cette fois-ci, c’est incompréhensible. C’est même très choquant ».

Touché à l’arcade, le jeune homme a été conduit au commissariat de police et placé en garde à vue. Il a été libéré le lendemain dans l’après-midi.

Ce vendredi soir, lui qui travaille pour payer ses études, reste marqué par les événements. Physiquement, au visage et une entorse au poignet mais surtout psychologiquement. « C’est traumatisant et éprouvant » admet-il.

Dans un communiqué du procureur de la République de Chalon-sur-Saône dont nous n’avons pas été destinataire, il est indiqué qu’une enquête pour outrage à personne dépositaire de l’autorité publique et rébellion a été ouverte de même qu’une seconde enquête devra déterminer avec précision les conditions légales de cette interpellation.

Jean Bernard

11 commentaires :

  1. il y a les citoyens français et il y a les Autres

    C’est le problème de 99% des vidéos de ce genre, on ne sait jamais ce qu’il s’est passé avant, donc pas de conclusions hâtives.

    Cependant, on peut tout de même remarquer que la police pour aller contrôler une place de parking ‘visiblement un arrêt prolongé par un livreur) pour un scooter (qui on ne sait pas s’il occupait toute la place ou était simplement sur le bord non plus) ne doit pas avoir beaucoup de problèmes autres à traiter à Montceau

    On a jamais vu la moindre intervention musclée de la police pour des rodéos urbains, de la vente de shit visible de tout le monde, des bandes de « jeunes » bruleurs de voitures ou de poubelles.

    Cela ressemble bien à un deux poids deux mesures.

    • bonjour à tous, un post qui commence bien et fini en désinformations et approximations. Que ce jeune ait stationné peu ou prou sur une place handicapé c’est 125E, et ce sont ces indisciplines qui pourrissent la vie en communauté, c’est le rôle de notre police ou gendarmerie d’y mettre bon ordre cela fait partie des « affaires à traiter » ne vous en déplaise.
      Pour les rodéos urbains, la Police ne peut plus intervenir : les forces de l’ordre priées de ne pas poursuivre leurs auteurs( circulaire ministérielle du 9 juin 2021), pour la vente du shit que vous voyez ( vous écrivez visible) et « des bandes de jeunes brûleurs de tout, vous êtes un bon citoyen qu’attendez vous! le commissariat est preneur de vos infos mais instiller un 2 poids/2mesures est beaucoup plus facile, soyez citoyen et dénoncez ces malfrats, ce n’est pas de la délation (celle-là je l’attend) c’est du courage et un devoir, c’est tout.
      soutien à notre Police
      GZO3

      • Oh oh ! Labaraque !! Bien compris !! Vous fâchez pas !! 125 € dans les poches d’on ne sait trop qui !! c’est génial !! et après ? Ben « on se la ferme ».
        En matière « d’affaires à traiter », c’est sûr que depuis deux ans !! c’est l’hécatombe et notre police ou nos gendarmes sont bien dépassés avec tellement de choses qui leur sont tombées dessus sans crier gare. Les prunes vont se multiplier pour votre plus grand plaisir. Vous semblez de la police, ou de la gendarmerie pour être aussi tenace et très protecteur de cette profession respectable, comme toute profession y compris celle de « livreurs » .
        Et ce ne sont pas ces « indisciplines là » qui me pourrissent la vie…. C’est la bêtise humaine.
        Sachez cher Labaraque qu’il n’est point utile d’être un BON citoyen, mais juste un citoyen n’ayant pas besoin de vos conseils pour informer un commissariat débordé par trop de broutilles qui se déplacera ou pas selon ses disponibilités, selon « l’urgence » car comme partout il n’y a pas « surnombre »… Ne vous en déplaise.

        • une seule chose à écrire, je ne suis ni policier, ni gendarme et vous avez raison le « bon » était de trop ( il voulait faire la différence entre ceux qui pris par la patrouille payent sans rouscailler) c’est tout et ce n’est pas « on se la ferme », bien au contraire.
          soutien à nos policiers
          GZO3

  2. Élyane
    Merci l’informateur de donner des nouvelles de cette « affaire »
    Aucun commentaire de ma part là dessus
    Néanmoins, je confirme ce qui est écrit dans un autre commentaire concernant ce à quoi les policiers devraient être employés
    Il suffit de venir rôder aux parc Salengro pour voir ce p’tit manège de trafics de produits interdits qui ont conduit les résidents des immeubles à demander à ce que soient évacué un véhicule détérioré avant que le feu ne l’achève. Chacun le sait ils utilisent des véhicules quelques fois tout feux allumés sans aucun passager, ça sert de dépôt semble t-il.
    Ce qui est plus inquiétant c’est d’assister à un trafic différent par les pratiques, à la vue de tous, pratiqué par un professionnel de la santé
    Mais là …. Pas de policiers…. On laisse faire…. Pourquoi ,
    Courage à ce jeune homme ! Il lui en faudra !! Et il a raison de garder un certain silence.

    • Bien répondu labaraque.
      Je pense que votre message répond également à Elyane.
      Mais après tout, pourquoi la Police irait protéger des personnes qui les dénigrent.
      Mais bien sur, c’est parce qu’ils sont payés pour ça et avec leurs impôts évidemment…
      Je plaisante, je plaisante.
      Ou alors la Police préfère ne rien voir pour éviter ”les bavures”.
      Je plaisante encore.
      Plus sérieusement, ce n’est pas ce qui leur est demandé de faire en priorité et ils/elles ne sont pas assez nombreux.
      En attendant courage à nos forces de l’ordre car le métier n’est pas facile.

  3. Quand un contrevenant commet une infraction routière et qu’un policier le soumet à un contrôle de papiers, on lui présente et c’est tout. Déjà ça limite les  » ça c’est mal passé « …is not it ?

  4. En conclusion ??

    Si les policiers /gendarmes que je respecte me demandent poliment mes papiers pour un contrôle quelconque, je leur présente gentiment, après tout quand on a la conscience tranquille ça ne doit poser aucun problème…. Et pis…. c’est tout.

    Si je commets une infraction routière, j’assume les conséquences qui en résulteront en respectant le policier qui aura constaté les faits, en respectant le radar qui m’aurait pris en flagrant délit d’excès de vitesse…. Et pis… c’est tout.

    Si je suis amené à être victime d’injustice, .accusé à tort , je me défends, sans violence. Et pis… c’est tout

    La morale de cette histoire :
    Respecter les lois respectables.
    Respecter les représentants des forces de l’ordre respectueux et respectables.
    Respecter tout être humain digne de ce nom.

    Ne jamais commettre d’infraction. Ça limitera les «Ça c’est mal passé »…. Is not it ?

  5. Perso, quand j’ai commis une infraction je m’écrase et j’assume.

  6. Dans ce genre de situation, quand on est respectable, on est respecté.

  7. Je lis avec attention tous les commentaires. Là ou jallucine c’est que des personnes mettent en cause les politiques menées par les gouvernants en loccurance au sujet de la sécurité. Sauf que ces personnes sont certainement des électeurs qui se précipitent pour allez voter pour eux . Vive la France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.