Montceau – Cinéma, une question, pas de réponse

Il a été question des projets de cinéma sur Montceau au conseil municipal qui a pris la décision aussi, d’émettre un avis défavorable sur le projet régional de santé (PRS).

Comme annoncé en début d’après-midi, Marie-Claude Jarrot est revenue sur le projet du complexe cinématographique conduit par  Panacéa. Projet qui a reçu (ce mardi 10 avril 2018) un avis favorable de la commission départementale d’aménagement cinématographique.

Donc en ouverture du conseil municipal, madame le maire a rappelé « notre détermination avec la majorité à ce que Montceau bénéficie enfin d’un complexe digne de ce nom ».

Faut-il pour autant enterrer le projet « concurrent » d’Evelyne Davoine, l’actuelle propriétaire du cinéma Les Plessis et sa rénovation d’un coût de 3M€? Ou Madame Davoine a réellement l’intention de réhabiliter Les Plessis _ ce dont doute très fortement MC Jarrot _ ou c’est simplement, pour rejoindre MCJ, un effet d’annonce, un coup de bluff ?

« L’exploitante de Ciné Alpes sort du chapeau son projet. Il est destiné à semer le trouble et balader les élus depuis quatorze ans. J’emploie ce terme à dessein et j’espère qu’il ne verra pas le jour notamment avec une salle enterrée à moins 5.49 mètres sous la rue » stipulait Marie-Claude Jarrot.

Projet d’un autre temps, certes, mais projet quand même et tout indique que madame Davoine, présente ce mardi à la commission à Mâcon, déposera un recours ou… déposera les armes pour se concentrer sur le projet du complexe du bassin creusotin défendu notamment par David Marti, maire du Creusot et qui, ce mardi, a voté contre le projet Panacéa.

Le Creusot/Torcy et Montceau-les-Mines ont chacun besoin de revitaliser l’offre cinématographique. Que le bon sens l’emporte.

Qui dit projet, dit financement. Un sujet que Laurent Selvez a soulevé. Celui de Davoine est estimé à 3M€ et financé avec ses fonds propres, rappelait l’architecte Yannick Lecoq. Quant à celui de Panacéa, « nous n’avons rien. Même la DRAC émet des réserves sur l’absence de financeurs. On nous annonce la Région, le Département, en somme des financements publics, ceux de la collectivité » ponctuait l’opposant PS. « Quels seront les financeurs? »

La réponse de Marie-Claude Jarrot. « Je mets au vote » puisque nous étions à l’approbation des procès verbaux des séances du 21 décembre 2017 et du 20 février 2018.

Pour mémoire, la maire de Montceau avait annoncé en séance du 21 décembre dernier, un financement de 4M€ par des investisseurs privés.

Par ailleurs, comme d’autres communes déjà, Chalon et Autun, le conseil municipal de Montceau-les-Mines a émis un avis défavorable au projet régional de santé (PRS) de Bourgogne Franche-Comté (nous y reviendrons).

Jean Bernard

2 commentaires

  1. Salvez /Davoine même combat. Certains agissent en sous mains. Apres avoir constaté que le codef dont ils se servaient comme épouvantail était discrédité aux yeux des montceliens voilà qu’ils lanent le scud Davoine.
    Pour qui connaît un peu le méandres de la politique à compris que tout était lié. Donc tombez les masques et avancez tout deux à visages découverts
    Ne nous prenez pas uniquement pour des imbéciles. Nous vous voyons venir.
    Madame la Mairesse tenez bon ceux qui ont compris sont avec vous.
    .

  2. Francois mitterand avait ca pyramide,et ca grande bibliotheque, mcj aura son cinema,et son port!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *