Montceau – Caméra au poing pour le 53e festival

C’est une joyeuse bande de copains. Des mordus, des passionnés. Sérieux s’abstenir mais au fond deux-mêmes, les membres du ciné caméra club de Montceau ne laissent rien au hasard. Ils peaufinent l’éclairage, l’angle de vue et passent des heures sur leur ordi avec des logiciels du commerce à monter les séquences. Des amateurs professionnels, un nouveau terme qui leur colle à la peau tant ils apportent du sens à leur passion.

En ce moment, dans le local au Magny, c’est l’effervescence car le président Casimir Kielbasa et toute sa troupe de cinéastes préparent le 53e festival du club qui se déroulera à l’Embarcadère le mardi 6 novembre 2018 à 20h30. Un festival gratuit pour le public qui chaque année vient de plus ne plus nombreux. « Nous espérons bien cette fois-ci dépasser les 400 spectateurs » affirme Roland Quenouille, ex-président et chargé aujourd’hui de la communication.

Cette fois, parmi la pléiade de films qui seront projetés à l’Embarcadère, deux fictions sont au programme, « le symptôme de Dada » (déficit d’attention dû à l’âge) sur un scénario humoristique et « Clean team », un film réalisé par le ciné caméra club à la demande du lycée Haigneré à Blanzy sur je filme le métier que j’aime avec la section hygiène et propreté. « Les lycéens ont écrit le scénario et Daniel Bouton était derrière la caméra et a assuré le montage (plus de 100 heures) » explique « l’attaché de presse ».

Un film qui ne devait excéder trois minutes et qui a été présenté au Grand Rex à Paris dans le cadre de la finale nationale. Seront également présentés, le making of ou le bonus ou encore les coulisses des tournages. Sans oublier tous les reportages à faire rêver le public.

Jean Bernard

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *