Montceau – Boutique éphémère : le cuir, la seconde peau de Hervé Bonnevie

La nature à horreur du vide. Aristote, en son temps, n’avait sans doute pas conscience qu’un local prévu pour accueillir une boutique éphémère au 21e siècle, n’aime pas rester vide également.

Car depuis le 10 août dernier et après Lolit’ Creation qui a inauguré la boutique éphémère à proximité de l’hôtel de ville, elle est restée sans occupant. C’est pourtant une belle occasion pour des commerces qui manquent de visibilité de mieux se faire voir. Peut-être aussi que la boutique éphémère manque-t-elle d’un visuel qui attire l’oeil…

Toujours est-il que Hervé Bonnevie a saisi l’opportunité. « J’étais précisément à la recherche d’une boutique éphémère, mais il n’y en a pas trop. Car pour moi, louer un local commercial c’est beaucoup trop d’argent » déclare-t-il.

A partir de ce matin, mardi 27 août 2019, Cuir 71 va avoir pignon sur rue puisque depuis bientôt deux ans, Hervé Bonnevie, travaille essentiellement chez lui à Sanvignes et fait les marchés, les foires pour vendre ses réalisations.

Hervé Bonnevie travaille le cuir. « Je suis dans la bourrellerie et la sellerie depuis l’âge de 22 ans ». Le cuir est sa matière, il en fait ce que vous désirez. Pendant la semaine, vous pourrez le voir travailler sur sa machine, une Singer qui date du début du siècle dernier. « C’est un magasin-atelier » dit-il, très impatient de montrer son savoir-faire.

Jusqu’à samedi prochain, il est ouvert de 9h à 19h. Du non stop. Une semaine, ça passe vite alors il n’a pas de temps à perdre. Il a la peau dure mais le cuir souple.

Jean Bernard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *