Montceau – Besoin de relooker l’image de la ville

Madame le maire de Montceau-les-Mines a profité du petit déjeuner des entreprises pour (re)définir les axes afin d’améliorer l’image de la ville même si cette dernière a des atouts industriels. L’un ne va pas sans l’autre.

Evoquer l’image de Montceau-les-Mines dans les locaux d’Image de soi au 17 rue Carnot, ce jeudi matin au petit déjeuner des entreprises ne pouvait pas mieux tomber. Non pas que Céline a la prétention de relooker a elle seule l’ancienne cité minière mais c’était tendre la perche à Marie-Claude Jarrot qui ne cesse de sublimer sa ville qui « a une vraie et belle culture industrielle », sauf qu’y travailler, c’est une chose, y vivre en est une autre.

Madame le maire aura même l’audace de déclarer à la cinquantaine de commerçants et chefs d’entreprise présents, « quand on vient pour travailler à Montceau, on arrive en pleurant et on repart en pleurant ».

Car il ne faut pas se voiler la face, il est particulièrement difficile d’inciter ces personnes à habiter intra-muros. Côté habitat, « nous n’avons pas une image très attractive » assumait Marie-Claude Jarrot.  « Notre habitat du centre-ville est (elle hésite à trouver le bon terme) un peu dégradé ».

L’oral du 4 juillet devant l’Etat

En conséquence, madame le maire, qui venait d’appuyer là où ça fait mal, a rappelé tous les espoirs qu’elle mettait dans l’opération coeur de ville. Elle y consacre beaucoup de temps à préparer son oral du 4 juillet prochain devant les représentants de l’Etat qui approuveront ou pas les axes définis par l’équipe municipale et pourraient être financés notamment par la Caisse des dépôts.

C’est donc l’arrivée d’un directeur marketing pour l’aspect commercial et en particulier dynamiser les commerces qui en ont bien besoin. Il nous revient justement à l’esprit l’intervention d’Emmanuel Thillet, président départemental de la fédération des unions commerciales en mars dernier à l’assemblée général de Montceau commerces: « Ce n’est pas en organisant un carnaval que vous ferez du business. Vous n’êtes pas un comité des fêtes ».

« Y a du boulot ! »

C’est aussi travailler sur le flux et la mobilité dans Montceau et offrir une connexion wifi au centre-ville; et c’est bien entendu améliorer l’image de l’habitat, se débarrasser des îlots urbains dégradés en collaboration avec la communauté urbaine, la refonte d’une partie du quartier du Bois du Verne pour « réinstaller Montceau-les-Mines comme une ville du 21e siècle » concluait madame le maire. « Y a du boulot ! »ajoutait-elle.

Une petite leçon politico-économique qui ne devait en rien entraver, heureusement, le petit déjeuner cosy proposé sur la terrasse d’Image de soi qui, à son échelle, est capable par l’étude de votre personnalité, de revitaliser votre image. Tout ce dont a besoin Montceau-les-Mines. Que Montceau retrouve sa belle mine.

Jean Bernard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *