Montceau – Aux 18 heures pétantes, on prépare la riposte

Ce lundi matin, il arpente le parking le long du quai face au port de plaisance à Montceau-les-Mines. Depuis le samedi 14 mars dernier, l’unique discothèque de la cité minière est à l’arrêt, en cale sèche et une réouverture des établissements de nuit n’est pas encore à l’ordre du jour.

Sauf que le patron, Mourad Adraoui n’a pas l’intention de rester les bras croisés à ne rien faire. Vendre des boissons, c’est également de sa compétence alors même si le 18 heures pétantes ne peut accueillir sa clientèle habituelle, l’idée d’installer une terrasse juste en face sur le parking, a très vite germé dans l’esprit de Mourad. « J’ai fait la demande à la mairie et j’ai obtenu l’autorisation » indique-t-il.

Il a déjà trouvé le nom, « ce sera La terrasse du port ». Et il promet que « ça aura de la gueule avec du mobilier contemporain ». Mais ce mobilier n’est pas encore arrivé à destination donc, pour l’heure, difficile de prévoir avec précision une ouverture au public. « J’espère d’ici la fin de la semaine ou alors la semaine après » déclare-t-il.

Bien entendu, chaque soir, La terrasse du port sera rangée, il faut laisser la place notamment aux deux jours de marché. Et côté sécurité, Mourad a pensé à tout. « La Terrasse du port sera ouverte 7 jours sur 7 de 15h à 1h en présence de deux agents de sécurité et d’un maître chien ».

Il a prévu aussi d’aménager la terrasse au-dessus de l’établissement. « J’espère que la discothèque pourra rouvrir d’ici la fin du mois, sinon je ne comprends pas pourquoi on autorise la reprise dans les salles de sport et les piscines ». Il n’est pas le seul à s’interroger.

Jean Bernard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *