Montceau – Après le bowling, du foot indoor

C’est un projet très avancé avec deux femmes à sa tête. Nom de code: MON.SO.FOOT 5. 

Christelle Bajon et Nathalie Nicosia

A Montceau-les-Mines, entre l’Embarcadère et le Bon coin, le bowling, enfin ce qui a servi de bowling car depuis plus de deux ans, le bâtiment erre dans l’indifférence totale. Des bruits, comme souvent, ont circulé, « mais c’est à la ville qui est propriétaire de faire quelque chose (faux: le propriétaire est la société EM2C) » ou encore plus récemment « le bowling va accueillir le nouveau cinéma ».

En revanche, il existe une piste sérieuse pour donner une nouvelle vie à ce bâtiment. Tout n’est pas ficelé, il reste des détails à finaliser mais Nathalie Nicosia et Christelle Bajon sont à fond dans leur projet, qui d’après elles, « devrait voir le jour en octobre prochain ».

Même si nos deux intrépides aventurières ne sont pas des amoureuses émérites du ballon rond, « le football reste un produit d’appel » souligne Nathalie Nicosia et comme ses origines sont du côté de Saint-Etienne et que là bas il existe des salles pour jouer au foot indoor, pourquoi ne pas doter Montceau-les-Mines d’une telle installation ?

« Evidemment, il n’était pas question de se lancer dans la construction, alors, avec Christelle, nous avons pensé à l’ancien bowling » explique Nathalie. Il a toutes les caractéristiques requises. Au rez-de-chaussée, il y a la place pour deux terrains, l’un de foot et le second multisports (basket, hand, tennis ballon, bubble foot), de quoi aménager des vestiaires. « Nous voulons également que ce lieu soit convivial avec la retransmission sur écran géant d’événements sportifs, accueillir des séminaires, organiser des anniversaires ». Et en mezzanine, à la place de la patinoire synthétique, un autre terrain de foot.

L’activité principale devrait être le foot 5×5, « mais nous nous adapterons à la demande » stipule Christelle Bajon. « Nous avons pris contact avec l’Elan Chalon, par exemple » ajoute-t-elle.

Nathalie (couturière) et Christelle (assistante maternelle) sont désormais des femmes d’affaires à plein temps. Leur budget prévisionnel se monte à 200 000€ « et si tout va bien, le MON.SO.FOOT 5 ouvrira en octobre prochain ».

C’est pourquoi aussi, afin de financer l’achat du matériel du bubble foot, elles ont lancé un financement participatif  https://fr.ulule.com/mon-so-foot5/ 

Selon une enquête, sur 400 personnes atteintes, 85%  sont intéressés par l’ouverture d’un établissement de foot indoor. Encourageant.

Jean Bernard

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *