Mines de rayons – Des séances pour apprendre à faire du vélo

Stage de rentrée pour apprendre les bases du vélo.

Vous ou votre enfant ne savez pas faire de vélo?

Du 26 au 31 août 2022, Mines de rayons vous propose 5 séances pour acquérir les bases :

  • Trouver l’équilibre
  • Savoir freiner
  • Gérer une trajectoire
  • Apprendre à pédaler

Bref ! les prémices de la liberté !

 

Dates : de 10h à 11h les jeudi 25, vendredi 26, lundi 29, mardi 30, mercredi 31 août

Lieu : La Maison du Vélo – 69 Avenue de la République, 71200 Le Creusot

Âge : Tout public

Nombre de participants : entre 3 et 8 personnes

 

Tarifs :

Normal : 75€ (15€/séance)

Tarif réduit (sur demande)

Gratuit : pour les habitants des Quartier Prioritaires

Infos et inscriptions : https://mines-de-rayons.fr/nos-actions/la-velo-ecole/

 

4 commentaires :

  1. dans ce monde ou tout n'est que discrimination finalement

    Tarifs :
    Normal : 75€ (15€/séance)
    Gratuit : pour les habitants des Quartier Prioritaires

    On pourrait aussi leur fournir les pétards et feux d’artifices gratuits.
    Comment ?
    On me souffle à l’oreillette que c’est déjà fait

    Heureux les autres qui ont encore si bien voté, ils auront les impots qu’ils ont réclamé dans l’urne

    • Oui monsieur, cela s’appelle l’équité: donner plus à ceux qui ont moins. Et les associations bénéficient de subventions pour des actions positives comme celles-ci et donc les répercutent sur le public en difficulté.
      Suivant votre logique ( douteuse…) vous préférez que ces jeunes de quartiers prennent goût au vélo ou fassent des bêtises?
      Décidément tout est bon pour râler…

  2. La discrimination positive n’implique pas forcément de cibler des pauvres qui « ont la chance » d’habiter dans des quartiers prioritaires. Un Pauvre est un pauvre quelque soit son lieu de vie.
    La question qu’il convient de se poser s’est de savoir pourquoi ce type de formation ne devrait pas être gratuite pour tous. S’agissant d’une prestation faite par une association (qui n’est pas un but lucratif… normalement) qui bénéficie de nombreuses subventions / aides des pouvoirs publics. Sous le label écolo vélo, on n’oublie pas le bisness…

  3. Je trouve injuste cette gratuité aussi.
    Il n’y a que 2 quartiers prioritaires sur le bassin, le Plessis et le Bois du Verne. Pourquoi les personnes qui habitent dans les cités de Blanzy, Sanvignes, St Vallier ne pourraient pas en bénéficier aussi?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.