Lac de la Sorme – Des poissons victimes d’un choc thermique

Tout le monde a souffert ces dernières semaines des canicules successives. L’eau du lac de la Sorme, propriété de la communauté urbaine Creusot Montceau et réserve en eau potable, a vu sa température s’élever à 28 degrés. Rien de vraiment préoccupant pour les poissons sauf que mardi soir, une pluie froide s’est abattue sur la région. Entre une eau dans le lac à 28 degrés et une pluie à 12 degrés, le choc thermique a été brutal.

Dans un des bras du lac de la Sorme, la Queue des Poisses plus précisément, des poissons n’ont pas tenu le choc et flottaient le ventre à l’air.

Prévenue par ce phénomène plutôt rare, la CUCM a mis tout en oeuvre pour évacuer les centaines de poissons morts. Ainsi ce vendredi matin, des agents de la communauté, des membres de la Fédération de pêche et de CMONO, ont « repêché » les poissons  qui commençaient à diffuser une odeur fétide. Armés d’épuisettes à bord de bateaux mis à disposition par la Fédération de pêche et CMONO, ce sont environ 400 kg de poissons qui ont fini dans une benne avant de partir à l’équarrissage à Curgy près d’Autun.

Ce sont surtout des poissons chats et des brêmes qui ont été victimes du choc thermique même si, beaucoup moins nombreux, on relevait la présence de sandres, perches et même des petits silures.

Des analyses de l’eau ont bien évidemment été effectuées. L’oxygénation de l’eau est dans les normes et le PH (potentiel hydrogène, c’est-à-dire l’acidité de l’eau) également.

Jean Bernard

4 commentaires :

  1. Incroyable, extraordinaire, qui pourrait penser que le lac de la Sorme puisse être le siège tels phénomènes.
    Bizarre bizarre.

  2. Ce qui m’ inquiète plus, c’ est que c’ est notre réserve d’ eau potable.

  3. Mais bien sûr un choc thermique 😄😄🤣 et uniquement à la queue d’époisse, bizarre, bizarre. C’est peut-être des pêcheurs qui ont mis les pieds dans l’eau, heu non en cuissardes.. ou alors les poissons ont quand même stationnés malgré les stupides panneaux installés tout autour du lac. Ha parce que là il y a de l’argent mais pour faucher, rien. Alors excusez moi mais trouvé la véritable cause de cette hécatombe.

    • Et pourtant …
      Synthèse des tolérances thermiques des principales
      espèces de poissons des rivières et fleuves de plaine de
      l’ouest européen
      https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00602627/document
      ……
      Bien que cette étude exploite les données recueillies par un grand nombre de chercheurs, ses auteurs signalent que l’influence de nombre de paramètres reste à évaluer.
      Alors, qui peut formuler un jugement de valeur ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.