Michelin – Des chaudières à la dimension du Bibendum

Michelin Montceau ne se lance pas à la conquête de l’espace même si, sur la remorque des camions, la silhouette des engins peut s’apparenter à un étage de fusée.

C’est énorme quand même surtout pour des chaudières arrivées ce mercredi après-midi en convoi exceptionnel de Clermont-Ferrand pour intégrer le site montcellien. Un local, sans utilité, situé à proximité de la chaufferie a été spécialement aménagé pour accueillir « les monstres » de 32 tonnes chacun.

De gigantesques brûleurs qui fonctionnent au gaz de ville dont la fonction est de produire de la vapeur pour les presses de cuisson. On vous les déconseille pour les légumes. Ils assureront également le complément de la pompe à chaleur en hiver.

Voilà 50 ans, date de l’arrivée de Michelin sur les terres blanzynoises, que les trois chaudières actuelles ont pris du service. L’heure de la retraite a sonné. Bientôt, elles seront réduites à l’état de ferraille, une fois assemblées les deux mastodontes, des chaudières dites de nouvelle génération en auto-contrôle et surveillance automatique.

Si tout va bien, elles entreront en action d’ici mai prochain.

Ne cherchez pas ces chaudières sur un site de vente, elles n’y sont pas. Michelin débourse la somme de 1.9 M € pour cet investissement. Pas à la portée de toutes les bourses, même avec un prêt à la consommation.

Jean Bernard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *