Mary – O p’tit service, la grande satisfaction de la commune

L’inauguration d’une épicerie dans une commune rurale, « cela n’arrive pas tous les jours » note David Marti, président de la communauté urbaine, sur la place du village de Mary copieusement garnie en ce jour à marquer d’une pierre blanche.

Mary, sans église, sans cimetière, ne pouvait ajouter à son triptyque, sans épicerie.  Avec 280 habitants, le projet d’un lotissement communal et des familles qui régulièrement choisissent Mary pour cadre de vie, la municipalité a pris l’économie locale par les cornes et décidé de lancer le projet d’une épicerie communale gérée par une association.

La fierté de son maire, Roger Burtin, de son conseil municipal et de Jean-François Thierry, président de l’association O p’tit service. « Un service qui n’existait pas et nous sommes là justement pour rendre service aux habitants » déclare Roger Burtin.

Avec l’aide de l’Etat, du conseil départemental et de la CUCM, le projet d’un coût de 50 000  € a été financé à 80%. « La construction du bâtiment a été l’occasion également de prévoir un préau pour l’école », ajoute encore le maire. D’une pierre deux coups.

Un bâtiment neuf, une épicerie et un emploi, celui de Nathalie qui oeuvre désormais à la bonne marche du commerce, le mardi et le vendredi de 8h30 à 12h puis de 16h30 à 19h et le dimanche de 9h à 12h.

Tout l’intérêt de cette épicerie est de proposer aux clients des produits en circuit court, principalement des producteurs du cru ou de la région et, bien entendu, des marchandises de première nécessité. « Plus besoin de descendre à Montceau » espère Jean-François Thierry.

Aux habitants de Mary et des alentours, ils sont déjà 40 adhérents à l’association, à faire vivre  O p’tit service. La clé du succès.

Jean Bernard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *