Mary à tout prix

Des années que la commune de Mary lorgnait sur ce pré au lieu-dit Maujean avec pour objectif de créer un lotissement. Mais à l’époque, le propriétaire en demandait une somme qui dépassait l’entendement pour un petit village. « Au final, explique le maire Roger Burtin, la commune a acheté les 10 000 m2 pour 50 000 € ».

Car l’air de rien, Mary gagne des habitants. « Nous avons augmenté de 50 personnes en dix ans, nous sommes donc 280 habitants » commente le maire en s’adressant à David Marti, président de la communauté urbaine Creusot Montceau, en visite dans la commune à l’entrée du prochain lotissement.

Le terrain, propriété de la commune de Mary, a été cédé à la communauté urbaine qui assurera la maîtrise d’ouvrage et la commercialisation des lots.

Le futur lotissement, situé à proximité du centre-bourg le long de la départementale 105, offre une superficie d’un hectare. 8 à 10 parcelles allant de 600 m² à 950 m² seront commercialisées.

La création de ce lotissement va permettre d’offrir des logements résidentiels en milieu rural, à proximité des villes centres de la communauté urbaine, de diversifier et d’agrémenter l’offre de logements disponibles sur le territoire.

La conception du projet se fait dans une démarche de qualité urbaine et architecturale afin que le lotissement s’intègre parfaitement dans son environnement (maintien des haies bocagères, implantations bioclimatiques et respectueuses du cadre rural, etc.).

Des études de sols sont prévues cet été pour régler des points techniques en matière d’assainissement et d’accès.

Le dépôt du permis d’aménagement est prévu au dernier trimestre 2019.

Le montant prévisionnel des travaux est estimé à 200 000 €.

« Vous nous enlevez une belle épine du pied » assure le maire en direction de David Marti.

« Nous avons déjà des demandes pour ce lotissement » assure Roger Burtin. « Des gens qui travaillent sur Montceau et souhaitent s’installer chez nous » ajoute-t-il.

Alors quand on parle d’attractivité, ce n’est pas obligatoirement désigner le Creusot et Montceau-les-Mines. La commune de Mary y contribue également par son caractère qui sent bon la campagne. « La garderie est gratuite, les nouveaux arrivants permettent de sauvegarder notre école _ partagée avec celle de Mont-Saint-Vincent, Mary accueille la maternelle et le CP _ et nous venons d’ouvrir une épicerie communale O p’tit service ». Roger Burtin est un maire satisfait.

Et tout est concentré sur un même lieu, école, mairie, salle des fêtes et l’épicerie. Y a de la vie à Mary. En revanche, pas d’église, elle a été détruite pendant la révolution et pas de cimetière. « On ne meurt pas à Mary » s’amuse à dire le maire.

L’épicerie, la nouveauté à Mary est ouverte. Une réalisation avec l’aide de la CUCM, tient à souligner Roger Burtin « que nous avons mis à la disposition d’une association. L »épicerie est tenue par Nathalie le mardi et le vendredi de 8h30 à 12h puis de 16h30 à 19h. Le dimanche de 9h à 12h. Elle propose des produits locaux, viande, légumes, fromages et des produits de premières nécessités.

On peut même y partager un café.

Inauguration de O p’tit service », vendredi 26 juillet à 18h à la salle des fêtes.

Jean Bernard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *